Météo 2019 : des phénomènes météorologiques de plus en plus extrêmes

L'année 2019 se positionne à la 3ème place des années les plus chaudes jamais enregistrées en France. Entre canicules, tempêtes et fortes pluies, l'année 2019 aura été exceptionnelle en France.

Paris
Canicule à Paris : 42.6°C enregistrés le jeudi 25 juillet 2019.

L'année 2019 se classe à la 3ème place des années les plus chaudes jamais enregistrées en France. Cette année 2019 va également rester dans les annales avec des phénomènes météorologiques particulièrement violents. La France a en effet été concernée en 2019 par deux canicules majeures, de nombreuses tempêtes, des chutes de neige très précoces et d'abondantes pluies qui ont engendré de graves inondations. La vigilance rouge de Météo France n'avait jamais été déclenchée pour la canicule jusqu'à cette année 2019. Retour sur les évènements les plus marquants de l'année 2019.

Des températures de plus en plus chaudes

En 2019, des températures exceptionnelles ont été enregistrées sur l'hexagone. Dès le mois de février 2019, des températures anormalement élevées sont observées. Le 27 février, la barre des 20 degrés est franchie à Brest ou Dijon. Les 25 degrés les plus précoces sont également enregistrés durant cette journée sur la moitié sud à Agen ou Carcassonne. Ce 27 février 2019 restera l'après-midi la plus douce jamais enregistrée avec un indicateur thermique national de 21.3°C.

Carcassonne
Le 25 février 2019, Carcassonne enregistre une température anormalement élevée de 25 degrés.

La France a aussi été touchée par deux canicules majeures. Dès la fin juin, les services de Météo France placent en vigilance rouge en raison de températures extrêmes. Le record national absolu de chaleur est pulvérisé avec une maximale incroyable de 46 degrés à Vérargues dans l'Hérault. Une deuxième canicule frappe le pays à la fin du mois de juillet avec des records de chaleur absolus battus dans plusieurs villes. Paris enregistre une température de 42.6°C le jeudi 25 juillet 2019 alors qu'il fait ce même jour à Lille 41.5°C.

Fortes pluies, inondations et tempêtes

Alors qu'une sécheresse sévère touche la France pendant l'été et en septembre, des pluies diluviennes vont toucher le sud-est du pays avec deux épisodes méditerranéens intenses entre le 21 et 24 novembre, puis le 1er décembre dans un contexte de sols complètement saturés en eau. Il tombe localement de 200 à 300 millimètres en 48 heures. Pour la première fois, le Var et les Alpes-Maritimes sont placés en vigilance rouge par Météo France. Le week-end suivant, ces mêmes départements sont une nouvelle fois placés en vigilance rouge avec des cumuls proches de 200 millimètres sur les mêmes zones.

Dans le sud-ouest, le mois de novembre est très pluvieux avec de nombreux records mensuels. Dax enregistre un cumul pluviométrique exceptionnel en novembre de 502 millimètres, du jamais vu !

En décembre, plusieurs tempête traversent le pays avec des rafales de vent parfois impressionnantes. Parmi les rafales de vent les plus impressionnantes, on pourra retenir le 22 décembre les 170 km/h à Bastia. Au Cap Sagro, l'anémomètre reste bloqué à 216 km/h.