tameteo.com

Tendance de l’hiver : froid et neige confirmés en décembre, et après ?

Alors que l’hiver météorologique a officiellement débuté ce mercredi 1er décembre, il est temps de faire le point sur les dernières tendances pour les trois prochains mois. Le froid et l’humidité bien présents ces dernières semaines devraient se maintenir encore un moment.

Ambiance hivernale assurée en décembre avec des chutes de neige possibles jusqu'en plaine.
Ambiance hivernale assurée en décembre avec des chutes de neige possibles jusqu'en plaine.

Les scénarios évoqués ces dernières semaines semblent se confirmer avec une saison hivernale coupée en deux. Sans grande surprise, c’est dans le froid et l’humidité qu’elle débute avec un mois de décembre dans la lignée de novembre. Dans un second temps, l’influence nous viendra plutôt de l’Atlantique avec ainsi davantage de douceur mais toujours avec de l’humidité. Vous l’aurez compris : si les précipitations nous accompagneront tout l’hiver, elles ne se produiront pas sous la même forme en fonction du flux installé, plutôt orienté au nord en décembre puis à l’ouest en début d’année prochaine.

Décembre, le mois le plus froid de l’hiver ?

Avec un anticyclone en retrait sur l’Atlantique et des dépressions qui plongent depuis les îles britanniques et la mer du Nord en direction de la France, cette première quinzaine de décembre s’annonce chaotique. À l’image des derniers jours, le ciel alternera entre périodes agitées avec le passage de perturbations et des moments plus calmes avec des éclaircies et du temps sec. En fonction de l’orientation du flux, hésitant souvent entre nord et nord-ouest, la neige pourra tomber jusqu’à basse altitude voire ponctuellement en plaine. Une chose est sûre, cette situation sera favorable pour toutes nos montagnes avec un enneigement le plus souvent bien au-delà de la normale, sauf pour les Alpes du Sud. Les températures seront en moyenne situées entre -1 et -2°C en dessous des normes tandis que les précipitations seront excédentaires dans la plupart des régions.

Les gelées seront fréquentes en décembre, à l'image des températures prévues en cette fin de semaine.
Les gelées seront fréquentes en décembre, à l'image des températures prévues en cette fin de semaine.

En seconde quinzaine, les hautes pressions pourraient bien venir se positionner sur le pays, garantissant ainsi un temps plus sec pour la période des fêtes. En ce qui concerne les températures, elles s’annoncent proches des normales avant le retour probable du froid pour les derniers jours de 2021, sous l’effet d’un flux plus continental s’orientant au secteur nord-est. La deuxième partie du mois sera donc plus sèche que la normale et avec un mercure sans excès. Ainsi, décembre dans sa globalité sera plus froid que la normale, dans une mesure probablement équivalente à novembre tandis que les précipitations seront légèrement excédentaires, surtout dans la moitié sud du pays, de la Nouvelle-Aquitaine à la vallée du Rhône.

Vers le retour de la douceur océanique pour 2022

Et si décembre était le mois le plus hivernal de la saison ? Ce scénario semble se confirmer eu égard des dernières tendances des principaux modèles de prévisions saisonnières. Le mois de janvier devrait ainsi renouer avec le flux océanique, synonyme de douceur avec un vent s’orientant à l’ouest ou au sud-ouest. Les perturbations s’enchaîneront avec de la pluie et du vent, parfois fort. Les précipitations seront ainsi excédentaires, sauf près de la Méditerranée, ce qui constitue là encore une bonne nouvelle pour les montagnes mais surtout pour les stations d’altitude. En effet, les températures plus douces que la normale empêcheront la neige de tomber à basse altitude, comme durant le mois de décembre.

Dans la lignée du premier mois de 2022, février s’annonce également doux et humide avec des dépressions circulant sur l’Atlantique et venant directement concerner la France dans un flux orienté à l’ouest. L’excédent de température pourrait être toutefois moins marqué qu’en janvier avec un vent rarement orienté au sud ou au sud-ouest, les valeurs se situant alors en moyenne +0,5 à +1°C au-dessus des normales. Les pluies seront quant à elles fréquentes, avec des chutes de neige à nouveau conséquentes en moyenne et haute montagne. Un point important est également à signaler : si la fiabilité est plutôt bonne pour décembre et janvier, des divergences se dessinent pour février dont la tendance sera à confirmer au cours des prochaines semaines