tameteo.com

Sécheresse record : à quand le retour de la pluie en France ?

Un mois de juillet le plus sec jamais enregistré et un déficit chronique depuis le début de l'année : la France manque cruellement d'eau. Peut-on espérer le retour de la pluie dans les prochains jours ?

sécheresse
Aucune amélioration n'est à attendre sur le front de la sécheresse dans les prochains temps.

Le mois de juillet qui s'achève est donc bien le plus sec jamais enregistré en France depuis le début des relevés météo (1959). Il s'inscrit dans un contexte déjà fort préoccupant dans certaines régions, où un déficit chronique d'eau est observé depuis le début de l'année...

Quand la pluie fera-t-elle son retour en quantité sur notre pays ? A priori, pas dans les prochains jours, puisqu'une nouvelle vague de chaleur s'installe dès le début de cette semaine... On fait le point sur la situation et les prévisions.

Un été d'ores et déjà historique

À l'échelle nationale, le cumul moyen de précipitations de ce mois de juillet s'élève péniblement à 8 millimètres. Autant dire presque rien, et d'ailleurs certaines villes n'ont enregistré quasiment aucune précipitation durant ce mois. C'est le cas de Ajaccio (0 mm), Lyon (0.6 mm) ou bien encore Rennes (1 mm).

Le déficit de pluie à l'échelle nationale s'élève à 85% (par rapport à un mois de juillet moyen). Il s'inscrit dans un contexte déjà très sec depuis janvier. En effet, Météo-France estime que le déficit de pluie depuis le début de l’année est compris entre 25 % (en Île-de-France et dans le Limousin) et 50, voire 55 % (en Corse et PACA).

Les conséquences de cette sécheresse nous sont rappelées chaque jour dans l'actualité : nombre record de départements avec des restrictions de l'usage de l'eau, rivières asséchées, eau potable qui commence à manquer, incendies exceptionnels dans le Sud, cultures et écosystèmes qui souffrent.

Avec un peu de recul, on constate qu'une grande partie Ouest du continent européen souffre de la sécheresse. Les récurrences anticycloniques à répétition ont favorisé un temps très ensoleillé et les perspectives à long terme ne sont guère réjouissantes...

La sécheresse va encore s'aggraver

En effet, depuis dimanche, une nouvelle pulsion anticyclonique s'étend sur la France et le sud de l'Europe. Contrairement aux deux dernières canicules, il ne s'agit pas d'une goutte froide mais simplement d'un champ de hautes pressions, ce qui suffira à réchauffer progressivement l'atmosphère sur notre pays.

Cette nouvelle vague de chaleur devrait persister jusqu'à jeudi, avec des températures supérieures de 10 à 15°C aux normales de saison en milieu de semaine. Un bref épisode orageux semble se dessiner pour jeudi, lequel devrait permettre une baisse temporaire du mercure, notamment sur la moitié nord.

Néanmoins, cette dégradation ne devrait pas apporter de pluies généralisées. Et par la suite, les prévisions à long terme tablent encore et toujours sur la poursuite de conditions plus chaudes que la normale et surtout plus sèches. Excepté quelques dégradation orageuses ponctuelles, il n'est pas prévu de retour de la pluie.

Ce mois d'août devrait donc s'inscrire dans la même lignée que juillet, aggravant un peu plus les conditions de sécheresse. Au final, cet été 2022 pourrait devenir mémorable, tant pour la chaleur que pour la sécheresse...