Météo : vers un risque de neige en plaine à Noël ?

Un refroidissement semble se confirmer sur la France pour le milieu de semaine prochaine, avec l'arrivée d'un temps hivernal à partir du 24 décembre. Des chutes de neige à très basse altitude, voire en plaine, ne sont pas impossibles pour le jour de Noël.

paris neige
Il est encore trop tôt pour savoir si la neige pourrait tenir en plaine...

Ce pourrait bien être la surprise de cette fin d'année 2020 ! Après une période de grande douceur, qui se poursuivra d'ailleurs jusqu'en début de semaine prochaine, le froid fera son retour dès la veille de Noël sur une grande partie de la France. Un froid humide, qui pourrait apporter des chutes de neige à basse altitude sur les reliefs, voire en limite de plaine par moment.

Par conséquent, peut-on espérer un Noël blanc en plaine ? Quelle sera la chronologie exacte de ce coup de froid, et pourrait-il se poursuivre jusqu'au Nouvel An ? Nous faisons le point sur l'arrivée de ce temps hivernal dans les prochains jours.

Une chute brutale des températures

Le temps va rester perturbé et doux ce week-end et il n'y aura guère de changement pour le début de semaine prochaine. La France sera coincée entre les basses pressions circulant sur les îles britanniques et une dorsale anticyclonique sur la Méditerranée. Cette situation provoquera un afflux de douceur entre lundi et mercredi.

En effet, sous des pluies parfois assez abondantes sur la moitié nord, le mercure pourra dépasser les 15°C au meilleur de la journée jusqu'au nord du bassin parisien ! Des températures largement au-dessus des normales saisonnières. En montagne, cet afflux de douceur devrait faire fondre une grande partie de la neige accumulée à moyenne altitude.

neige
Le nord-est du pays serait plus exposé à un risque de neige pour Noël et les jours suivants.

Le changement est attendu pour la journée du jeudi 24 décembre. Une anomalie dépressionnaire devrait se décaler des îles britanniques vers le nord-est de la France, provoquant un basculement du flux au nord-ouest. La chute des températures sera immédiate après le passage d'un premier front pluvieux. Jeudi après-midi, on devrait perdre une dizaine de degrés par rapport à la veille sur un large quart nord-est du pays !

De possibles flocons jusqu'en plaine

Avec l'arrivée de cet air froid en provenance de Scandinavie, les gelées seront de retour dès le 25 décembre au matin, et on ne devrait plus guère dépasser les 5°C au meilleur de la journée sur le Grand Est et la Bourgogne-Franche-Comté.

La journée de Noël devrait se dérouler sous la grisaille et de petites giboulées, parfois sous forme neigeuse jusqu'en plaine sur le nord-est du pays. Il est toutefois trop tôt pour savoir si ces giboulées pourraient tenir au sol. Une perturbation plus active semble possible pour la journée du 26 décembre, avec un nouveau risque de neige, au moins à basse altitude sur les reliefs de l'est.

Par la suite, et jusqu'au Nouvel An, les conditions devraient rester hivernales sur la France avec la poursuite d'un flux de nord-ouest pouvant évoluer vers un flux de nord-nord-est. Les gelées devraient rester nombreuses en matinée et le mercure ne devrait pas beaucoup monter en journée, notamment sur la façade est. Le risque de neige pourrait également se maintenir en limite de plaine... Situation à suivre de près !