tameteo.com

Météo : retour en force de l'hiver avec du froid et de la neige !

À quelques jours du printemps, une nouvelle offensive de l'hiver est attendue sur la France avec un temps très humide, de fréquentes averses, de la neige à basse altitude et des températures bien inférieures aux normales de saison ! Voici les prévisions pour les jours à venir.


Hiver Paris
Nouvelle offensive de l'hiver cette semaine avec des températures bien inférieures aux normales de saison !

Si le printemps est censé s'installer dans quelques jours sur le calendrier, il n'en sera vraiment rien dans la réalité du quotidien ! Après un week-end déjà agité et frais, cette semaine s'annonce véritablement hivernale. Alors que le flux restera orienté au secteur nord-ouest en début de semaine, il va progressivement basculer en milieu de semaine au secteur nord puis au secteur nord-est.

Dans ce contexte, c'est un air de plus en plus froid qui va s'engouffrer sur la France. Il pourra neiger à très basse altitude cette semaine sur les régions de l'est. Autre fait marquant, les gelées pourraient être quasi-généralisées à l'ensemble du pays à l'horizon du prochain week-end ! Un véritable coup dur pour la nature !

Un lundi très maussade !

Cette journée de lundi est une journée véritablement maussade ! Ce matin, les nuages sont nombreux sur la plupart des régions. Quelques éclaircies un peu plus belles s'invitent entre le Finistère et la Loire-Atlantique. Le temps est également sec autour de la Méditerranée et en Corse avec de belles éclaircies sur ces régions. En revanche, entre le Massif central, le nord des Alpes et la région Grand Est, le ciel est couvert et les pluies d'actualité. Il neige dès 500 mètres sur les reliefs de l'est. Dans les vallées intérieures alpines, la limite pluie-neige peut s'abaisser à 300 mètres.

Cet après-midi, les conditions resteront très agitées sur le pays. Le temps restera gris et pluvieux entre le Massif central, le nord des Alpes et le Jura. Il neigera toujours abondamment sur les Alpes dès 1000 mètres. Le soleil devrait tout de même résister sur la Côte d'Azur et la façade orientale de la Corse. Quelques éclaircies reviendront également cet après-midi au nord de la Seine malgré quelques averses. Le ciel se chargera à nouveau en Bretagne à l'approche d'une nouvelle perturbation.

Les températures restent toujours inférieures aux normales de saison, notamment dans le sud du pays. Ce matin, les valeurs s'échelonnent de 1°C à Aurillac à 9°C à La Rochelle et Perpignan. Cet après-midi, les valeurs seront situées entre 8°C à Aurillac et Grenoble à 17°C à Nice et Bastia. Il ne fera que 12°C à Toulouse et Limoges tout comme à Paris, Bourges et Brest.

De plus en plus froid !

Mardi, le temps va rester agité sur le pays. Le ciel restera couvert et le temps faiblement pluvieux dans les régions de l'ouest et du nord-ouest. Dans l'est, le ciel restera très nuageux et il continuera de neiger dès 600 mètres sur les reliefs de l'est. Le mistral et la tramontane dégageront le ciel autour de la Méditerranée. Mercredi, une amélioration devrait concerner une large moitié ouest du pays avec le retour de belles éclaircies. En revanche, le ciel restera chargé au pied des Pyrénées et sur les régions de l'est avec quelques averses de neige à basse altitude. Le soleil brillera autour de la Méditerranée mais au prix de fortes rafales de vent.
Des gelées généralisées attendues le week-end prochain sur la France, un coup dur pour la nature
À partir de jeudi, le flux va basculer au secteur nord avec une baisse assez marquée des températures. Les températures ne parviendront plus le plus souvent à dépasser les 10 degrés au meilleur de la journée. Des averses se déclencheront sur la plupart des régions. Le temps restera sec autour de la Méditerranée. Vendredi, le flux devrait basculer au secteur nord-est avec des averses sur le pays. Quelques flocons pourraient même s'inviter jusqu'en plaine dans l'est.
Le prochain week-end pourrait rester très froid pour la saison et humide avec un ciel souvent très nuageux et des averses. Les averses seront plus fréquentes au pied des Pyrénées par blocage orographique. Le pourtour méditerranéen pourrait conserver de plus belles éclaircies.