tameteo.com

Une créature marine mythique échouée sur une plage sud-africaine !

Que se passe-t-il dans les profondeurs des océans ? À une semaine d'intervalle, deux calmars géants ont été découverts échoués sur des plages : le premier, vivant, au Japon tandis que le second a été retrouvé mort au Cap en Afrique du Sud.

Calmar géant Afrique Japon
C'est la deuxième fois en près d'une semaine qu'un calmar géant est retrouvé échoué sur une plage.


En une semaine, deux calmars géants ont été retrouvés échoués sur les plages japonaise et sud-africaine ! En effet, le 22 avril dernier, l'Agence France Presse (AFP) publiait une vidéo sur Twitter après la découverte d'un calmar géant de trois mètres de long, deux jours plus tôt dans la matinée.

Vivant habituellement dans les profondeurs des océans, l'énorme céphalopode, échoué mais en vie, se trouvait en difficulté sur la plage d'Ugu à Obama dans la préfecture de Fukui, au Japon. Suite à cette découverte, le calmar a été immédiatement transporté à l'aquarium d'Echizen Matsushima dans la ville de Sakai.

Le 29 avril suivant, soit un peu plus d'une semaine après cette rencontre, un second calmar géant, mort cette fois-ci, est retrouvé sur la plage de Kommetjie au Cap, en Afrique du Sud. Selon les médias locaux, la carcasse du céphalopode, se serait échoué le vendredi soir et aurait été aperçu le samedi matin. L'animal approchait des quatre mètres de long.

Les autorités du pays ont fait appel à un musée local pour récupérer la carcasse. Les scientifiques ont prélevé des échantillons de tissus afin de faire des analyses ADN et en apprendre d'avantage sur cette créature marine si méconnue. Malheureusement, le calmar avait déjà été dépouillée par les pêcheurs !

Il ne restait que sa dépouille, car les organes les plus recherchés avaient été coupés et dérobés, à savoir : les yeux, le bec et les tentacules. Selon des témoins oculaires, l'animal avait une "grosse coupure" au dessus des tentacules. Selon Jon Friedman, porte-parole de l'organisation de sauvegarde des animaux Cape of Good Hope SPCA, elle aurait pu être causée par une hélice de bateau.

Cet animal marin possède deux énormes yeux d'environ 30 cm de diamètre - les plus grands du règne animal ! - et qui lui permettent de repérer les proies bioluminescentes et les prédateurs qui se cachent dans l'obscurité, ainsi que deux tentacules d'alimentation, qui lui permettent de chasser jusqu'à 10 mètres de distance !

Ses huit bras sont parsemés de ventouses de 5 cm de large, avec de petites dents lui permettant de guider sa proie vers son bec pointu. Son corps lui permet aussi de cracher de l'encre et de se déplacer grâce à la propulsion à réaction.

Les calmars géants sont des animaux très difficiles à observer car ils vivent dans des profondeurs qui dépassent les 500 mètres ! Ils ont fait l'objet de beaucoup de mythe, notamment celui du kraken dans la mythologie scandinave et ont même inspiré le célèbre roman de Jules Vernes : Vingt mille lieues sous les mers.