tameteo.com

Insolite ! Cette créature marine aveugle se déplaçait sur des échasses

Les paléontologues canadiens ont fait une incroyable découverte ! Ils ont trouvé des fossiles - très anciens et exceptionnellement bien conservés ! - de créatures marines qui ne possédaient pas d'yeux et se déplaçaient grâce à des pattes en forme d'échasses.

Fossile Arthropode Canada
Les arthropodes découverts par les paléontologues canadiens sont très bien conservés malgré âge : ces animaux marins peuplaient les océans il y a environ 450 millions d'années !


Cette découverte a eu lieu près de la rive est du lac Simcoe en Ontario au Canada. Les fossiles de ces créatures étranges se trouvaient dans une carrière, surnommée "Paléo Pompéi" car connue pour être remplie de fossiles marins. Les arthropodes découverts sont exceptionnellement bien conservés malgré leur vieil âge : ces animaux marins peuplaient les océans il y a environ 450 millions d'années !

Une créature sans yeux et se déplaçant grâce à des échasses :

La créature marine, baptisée Tomlinsonus dimitri, est un spécimen faisant parti d'un groupe éteint d'arthropodes appelés les marrelomorphes et date de la période de l'Ordovicien. Il existe deux groupes de marrelomorphes divisés en fonction de leurs boucliers et de leurs structures céphaliques. L'espèce récemment découverte était dépourvue d'yeux et possédaient des pattes en forme d'échasses pour se déplacer.

Le fossile mesure environ 6 cm et possède un bouclier de tête orné de deux cornes incurvées couvertes d'épines ressemblant à des cheveux. Son corps ressemble un peu à celui des araignées, avec plusieurs paires de pattes segmentés et surtout une paire de pattes très inhabituelle.

"Sous la tête, il y a cette étonnante paire de membres qui sont extrêmement longs et ont des projections en forme de pied aux extrémités terminales, qui, selon nous, sont très probablement utilisées pour se frayer un chemin à travers le fond marin. (...) Il semble également être aveugle, car il n'a pas d'yeux du tout", décrit Josepg Moysiuk, chercheur en biologie évolutive au Musée Royal de l'Ontario.

Cette créature marine préhistorique récemment découverte, Tomlinsonus dimitri, ressemble beaucoup à un autre arthropode à corps mou, aussi éteint, appelé Marella splendens, découvert dans les schistes de Burgess en Colombie britannique, selon l'équipe de paléontologues.

Une préservation naturelle exceptionnelle :

La carrière du lac de Simcoe où le fossile a été trouvé était, à la période ordovicienne, une mer peu profonde tropicale géante. Elle recouvrait la majorité du Canada actuel. Joseph Moysiuk ne s'attendait pas à trouver l'espèce sur le site car les précédentes fouilles n'avaient permis de trouver que des os et des coquilles de dinosaures.

Cette découverte est particulièrement surprenante car la préservation des tissus mou est très rare. Car ce type de corps se décompose, il ne se fossilise pas. Il n'existe que quelques sites dans le monde où des espèces à corps mou ont été trouvées. Des fossiles d'échinodermes ont déjà été découverts à Paléo Pompéi mais c'est la première fois que des espèces à corps mou y sont trouvées.

"Ce que nous voyons, c'est l'enfouissement rapide de ces organismes qui vivaient sur ce fond plat et peu profond de l'océan et qui ont été étouffés à plusieurs reprises par de grandes coulées de boue sous-marine provenant de tempêtes", détaille le chercheur en biologie évolutive.

Les scientifiques espèrent que les résultats de leur étude, intitulée "Un nouvel arthropode marrellomorphe du sud de l'Ontario : un cas rare de préservation des tissus mous sur un plateau marin ouvert de l'Ordovicien supérieur" et publiée dans le Journal of Paleontology, contribueront à enrichir les archives des fossiles d'arthropodes.