Tempête tropicale Nepartak : le Japon et les Jeux Olympiques menacés ?

Une dépression dans le sud-est du Japon s'est organisée en une tempête tropicale, baptisée Nepartak. Le système se déplace vers les plus grandes îles du Japon et pourrait affecter les zones et les sites des Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Image infrarouge de la zone au 24 juillet 2021 à 03h30 UTC montrant les deux systèmes tropicaux : le typhon In-fa, qui se dirige vers les côtes chinoises, et la tempête tropicale Nepartak, au sud-est du Japon
Image infrarouge de la zone au 24 juillet 2021 à 03h30 UTC montrant les deux systèmes tropicaux : le typhon In-fa, qui se dirige vers les côtes chinoises, et la tempête tropicale Nepartak, au sud-est du Japon

La tempête tropicale Nepartak (ou 11W) s'est formée le 23 juillet et se situe à 1 480 km au sud-est de Yokosuka, au Japon. Il se déplace vers le nord-nord-est à 6 km/h (3 nœuds) depuis 6 heures. Il génère des vents soutenus de 35 nœuds et des rafales de 45 nœuds.

À strictement parler, Nepartak est un système subtropical et on ne s'attend pas à ce qu'il devienne une tempête intense au cours de son cycle de vie, mais il faut surveiller ses impacts possibles dans les zones très peuplées sensibles aux activités des Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Le typhon In-fa, quant à lui, a frappé les petites îles du sud du Japon et se dirige avec ses vents forts et ses fortes pluies vers les côtes orientales de la Chine.

Prévision de la pression de surface et des précipitations dans la zone pour les prochains jours selon le modèle HRES-ECMWF

Le système Nepartak pourrait atteindre les zones côtières de l'est du Japon au début de la semaine prochaine avec des pluies et une mer agitée. Il pourrait toucher terre en début de mardi 27 et continuer vers le nord très affaibli.

Prévision de la trajectoire et du cône d'incertitude de la tempête tropicale Nepartak

Nepartak devrait générer une houle importante pour les épreuves olympiques de surf et de fortes averses en atteignant la côte.

Son origine dans une zone de mousson le place au cœur un cisaillement du vent modéré, tandis que la latitude élevée de la formation est à l'origine de températures de surface de la mer relativement chaudes.

La trajectoire de Nepartak est incertaine et il n'est pas facile de prévoir où il touchera terre sur les îles du Japon pour le moment, même si Tokyo pourrait être dans sa zone d'affectation.

Carte des sites olympiques de Tokyo 2020
Carte des sites olympiques de Tokyo 2020

Ce n'est pas la première fois que Tokyo et la côte est du Japon sont visitées par des cyclones tropicaux. Il suffit de citer Dolphin en septembre 2020, ou Krosa et Hagibis en 2019.