Pourquoi les cerisiers fleurissent-ils de plus en plus tôt au Japon ?

Cette année, les cerisiers ont fleuri plus tôt que prévu à plusieurs endroits, principalement dans les villes du sud du Japon. Les scientifiques affirment que cette floraison précoce pourrait être associée au changement climatique.

Dans le sud du Japon, les fleurs de cerisiers ont éclos plus tôt que jamais cette année !
Dans le sud du Japon, les fleurs de cerisiers ont éclos plus tôt que jamais cette année !

La floraison des cerisiers en fleurs au Japon, où ils sont connus sous le nom de "sakura", est l'un des moments les plus attendus de l'année, lorsque les cerisiers sont remplis de petites fleurs blanches et roses qui offrent alors un paysage magnifique !

Cependant, cette année, la floraison a eu lieu plus tôt que la normale. Dans certaines régions du Japon, la date de début de floraison de cette année est même sans précédent, et cela en comparant les données disponibles depuis le 9ème siècle, c'est-à-dire depuis plus de 1200 ans !

La floraison de plus en plus précoce des cerisiers peut être associée au réchauffement climatique et à l'urbanisation.

Dans la ville d'Hiroshima, au sud du Japon, les premières fleurs se sont ouvertes le 11 mars soit 8 jours avant le précédent record établi en 2004. Dans la capitale, Tokyo, les fleurs ont éclos le 22 mars, il s'agit de la deuxième date la plus précoce jamais enregistrée.

À Kyoto, les fleurs de cerisiers ont atteint leur apogée le 26 mars selon les données recueillies par l'Université d'Osaka, le plus tôt jamais enregistré ! Le record précédent de la date de floraison la plus précoce datait jusque-là de 1409, lorsque les fleurs avaient alors fleuri le 27 mars.

Les archives des fleurs de cerisiers à Kyoto sont suivies depuis l'an 812 par le chercheur Yasuyuki Aono, de l'Université de la préfecture d'Osaka, à partir de documents et de journaux de la cour impériale, des chefs d'État, des aristocrates et des moines.

Comment le climat peut-il influencer la date de floraison ?

Les dates de floraison des cerisiers varient d'une année à l'autre car elles dépendent de plusieurs facteurs, notamment des variations de température et des précipitations. Cependant, selon les archives historiques, depuis 1800, la date de floraison maximale des cerisiers à Kyoto a été progressivement anticipée, passant de la mi-avril au début du mois d'avril.

Aono a déclaré à CNN que les fleurs sont très sensibles aux changements de climat et que la date de leur floraison peut survenir tôt ou tard en fonction uniquement de la variation de température. Selon le chercheur, la température était plus basse dans les années 1820, mais a depuis augmenté d'environ 3,5°C jusqu'à aujourd'hui.

Au cours du dernier mois de mars, les températures étaient ainsi bien au-dessus de la moyenne du sud du Japon. À la fin du mois, plusieurs villes ont même enregistré des records mensuels de températures maximales. Par conséquent, cette fin d'hiver et ce début de printemps plus chauds que la normale pourraient avoir provoqué cette floraison anticipée des fleurs de cerisiers.

La floraison précoce des cerisiers n'a pas eu lieu uniquement au Japon mais aussi à Washington D.C., aux États-Unis, où les fleurs ont également fleuri plus tôt que prévu cette année, à savoir le 28 mars soit quelques jours avant la date prévue, du 2 au 5 avril.

Le rôle du changement climatique

Les scientifiques ont attribué la floraison de plus en plus précoce au changement climatique et aux effets de l'urbanisation. Selon un article publié en 2009 dans la revue scientifique Biological Conservation, elle s'explique par la hausse locale des températures associée aux effets de l'urbanisation, comme l'effet de l'îlot de chaleur urbain, amplifiée par la tendance au réchauffement de la température moyenne de la planète.