Orages : une tornade, des pluies intenses et des inondations

Avec la présence d’une dépression dans les parages de la France, le temps est particulièrement instable depuis ce week-end avec à la clé des orages parfois violents et particulièrement pluvieux

80.000, c’est le nombre d’éclairs enregistrés ce week-end en France ! Il résume à lui seul la météo très chaotique de ces dernières heures et qui n’aura épargné quasiment aucune région. Ces différentes dégradations orageuses se sont caractérisées par les importants cumuls de pluies enregistrés localement et leur activité électrique particulièrement marquée. Elle a ainsi pu être immortalisée par de nombreux internautes qui ont posté de nombreuses photos et vidéos sur les réseaux sociaux.

Avec peu de flux présent en altitude, les orages se sont généralement déplacés de manière très lente. Les pluies intenses qu’ils ont générées ont ainsi donné des cumuls parfois très importants. Ce fut le cas samedi après-midi dans les Pays de la Loire avec jusqu’à 80 mm en seulement 1h, soit l’équivalent d’un mois de pluie. En soirée de samedi, c’est l’Île-de-France qui a été la région la plus touchée, et en particulier le sud-ouest de Paris avec un secteur couvrant les villes de Meudon, Sèvres, Boulogne-Billancourt, Vanves, Levallois-Perret et jusqu’au 16ème arrondissement de le capitale. Avec des cumuls de l’ordre de 50 à 60 mm, il est tombé près de 3 semaines de pluie en seulement 3h, générant d’importants ruissellements en ville.

Autre phénomène généré par ces orages, il s’agit d’une tornade qui a touché la commune de Langonnet, dans le Morbihan. Si elle n’a pas fait de blessé, elle a en revanche provoqué de nombreux dégâts matériels, avec plusieurs hangars détruits et une dizaine de maisons fortement endommagées sur une zone s’étendant sur environ 2 km².

Dans le sud-ouest, c’est la grêle qui a été le paramètre le plus marquant en journée de samedi. Sous les orages les plus forts, des grêlons de 3 à 4 cm de diamètre ont touché les Landes et la Gironde, et particulièrement les communes d’Estibeaux et de Pouillon. De nombreux véhicules ont été endommagés tandis que des parcelles de cultures de maïs et de kiwis ont été fortement impactées, laissant craindre des récoltes en faible quantité.

Ces départements des Landes et de la Gironde sont décidément très touchés par les intempéries puisque des trombes d’eau s’abattent depuis dimanche, nécessitant le passage en vigilance rouge pluies-inondation. De nombreux cours d’eau sont d’ailleurs entrés en crue alors que plusieurs routes sont coupées à la circulation en raison de la montée des eaux.