tameteo.com

Nicaragua : un nuage noir très dense pris pour une trombe marine !

Il y a quelques jours, des photos et des vidéos d'un nuage noir dense et d'aspect irrégulier dans les eaux du lac Cocibolca, à Morrito, au Nicaragua, sont devenues virales sur les réseaux sociaux. On a d'abord pensé que cet étrange phénomène était une trombe marine, mais il s'est avéré que ce n'était pas le cas. Alors, c'était quoi ? Regardez les images !

Le dimanche 5 juin dernier, un nuage noir dense de forme irrégulière a été repéré dans les eaux du lac Cocibolca, en face du quai de la municipalité de Morrito, département de Rio San Juan, Nicaragua. Les images de cet étrange phénomène ont rapidement "inondé" les réseaux sociaux.

Selon la station de radio locale (Tu Nueva Radio YA), qui a parlé à certains habitants, le phénomène n'était pas une trombe marine, comme on l'avait d'abord pensé, mais un nuage dense d'insectes appelés chayules (nom scientifique Chironomidae), qui sont similaires aux moustiques. L'épais nuage de chayules a volé vers la côte de Morrito.

Selon les habitants - dont bon nombre de pêcheurs - ces insectes proviennent de la rive sud du lac Cocibolca, et chaque année, ce phénomène est observé par la population de Río San Juan. Il se produit parfois à la fin du mois de mai et d'autres fois au début du mois de juin.

Ils ajoutent que la plupart des chayules, sinon toutes, meurent avant d'atteindre le rivage, tombant dans les eaux du lac Cocibolca (également connu sous le nom de Grand lac du Nicaragua ou Mar Dulce), où elles deviennent de la nourriture pour les poissons.

Cependant, cet événement étrange n'a pas voyagé plus loin que ce qui a déjà été mentionné, et n'a pas provoqué d'alarme parmi la population. Cependant, des mesures préventives sont généralement prises en cas d'apparition de ce fléau, afin de protéger la santé des familles.

En outre, il y a quelques années, une invasion de chayules a causé des dommages aux animaux aquatiques en raison du manque de circulation d'oxygène provoqué par les larves de ces insectes, raison pour laquelle la situation est surveillée par les autorités compétentes.