Météo : la tendance en France jusqu'à la mi-mai

Comme chaque semaine, nous faisons le point sur la tendance météo à un mois sur la France. Que va-t-il se passer côté ciel d'ici au 15 mai ? Faut-il encore craindre des gelées matinales ?

Clermont
La fin de la semaine restera fraîche, avec encore de nombreuses gelées vendredi et samedi.

Les dernières tendances se sont confirmées, le printemps a décidément du mal à s'installer en ce mois d'avril sur la France. La chaleur de mars a laissé place à une certaine fraîcheur qui persiste, laquelle apporte quasiment tous les matins des gelées dommageables pour la végétation sur les régions du nord et de l'est.

Qu'en sera-t-il par la suite ? Alors que nous sommes à la mi-avril, que nous réserve la deuxième quinzaine ? Quelle première tendance se dessine pour le début du mois de mai ? Comme chaque semaine, nous allons analyser les évolutions météorologiques les plus probables d'ici à un mois, à l'aide des projections des modèles météorologiques à l'heure de rédaction de cet article.

Un peu plus de douceur pour la fin avril

Les gelées vont rester fréquentes vendredi et samedi puis deviendront plus rares à partir de dimanche. En altitude, la situation ne bougera que très peu d'ici le début de la semaine prochaine, avec le maintien d'un flux de nord-est. Le temps restera donc assez calme, avec des passages nuageux plus ou moins denses pouvant aboutir à quelques ondées par évolution diurne.

La bonne nouvelle, c'est qu'au fil de la semaine prochaine, l'atmosphère devrait continuer à se radoucir avec des gelées de plus en plus rares et des températures maximales qui retrouveront enfin des valeurs de saison.

En effet, l'anticyclone va se décaler vers la mer du Nord, entraînant une bascule en flux de sud-est sur la France. Le temps sera donc ensoleillé jusqu'au week-end du 24/25 avril, avec des températures globalement printanières.

etretat
Après une belle période fin avril, les premiers jours de mai pourraient à nouveau être mitigés.

Un début mai maussade ?

A la suite de ce week-end et pour les tous derniers jours du mois d'avril, la situation pourrait redevenir plus dépressionnaire avec un régime d'ouest-sud-ouest en altitude. La douceur serait toujours acquise mais le temps deviendrait plus incertain, avec le probable retour des ondées sur une grande partie ouest du pays.

Pour la première quinzaine de mai, la tendance reste très incertaine. Selon les premières projections, les températures devraient globalement conserver des niveaux de saison, sans douceur exceptionnelle mais sans non plus de signal relatif à d'éventuelles gelées, malgré l'approche des fameux Saints de Glace.

Côté temps, on devrait conserver une tendance légèrement dépressionnaire en surface, propice à un ciel assez nuageux et à quelques passages pluvieux ou ondées locales. Cette tendance reste largement à confirmer. On notera simplement qu'un peu de pluie ne ferait pas de mal étant donné le mois de mars très sec que nous avons connu, et un mois d'avril qui pourrait l'être tout autant...