Le Pentagone s'apprête à révéler des infos inédites sur les ovnis !

Un spécialiste qui a travaillé au Pentagone pendant 9 ans a déclaré que, probablement, en juin, le gouvernement de Joe Biden pourrait divulguer des documents jusque-là classés confidentiels.

Pentagone Luis Elizondo Ovnis Luis Elizondo
Le gouvernement de Joe Biden pourrait divulguer des documents jusque-là classés confidentiels sur les ovnis.

Le Pentagone, siège du département américain de la Défense, dispose d'un grand nombre de documents confidentiels sur des "phénomènes aériens non identifiés" ou OVNIS qui pourraient être révélés d'ici peu, selon un ancien membre de cette organisation .

Luis Elizondo, ancien responsable du programme avancé d'identification des menaces aérospatiales qui a travaillé au cinquième étage secret du Ring C du bâtiment, a déclaré que les États-Unis se préparaient à partager les informations dont ils disposaient avec le monde. L'ancien responsable a déclaré au New York Post que le gouvernement de Joe Biden pourrait probablement publier des documents auparavant confidentiels en juin.

Ils peuvent voler à 18 000 km/h

Les adeptes des OVNIS et de la vie extraterrestre ont soif d'explications sur certains phénomènes de ces dernières années, comme les objets en forme de tic-tac trouvés par la marine en 2004, les étranges "cubes dans des sphères" vus par les pilotes de la marine en 2014, ou les mystérieux triangles noirs qui sont continuellement rapportés dans le monde, a noté l'agence de presse ANSA.

"Je pense que tout le monde veut des réponses et je pense que tout le monde est prêt à poser les questions difficiles", a déclaré Elizondo.

Il a noté que les avions peuvent voler à près de 18 000 kilomètres à l'heure et tourner instantanément, ce qui serait presque impossible pour les avions militaires les plus avancés du monde. "En comparaison, pour nos avions plus avancés, s'ils voulaient tourner à droite, il leur faudrait environ la moitié de l'état de l'Ohio pour le faire", a-t-il indiqué.

Technologie la plus avancée

Le spécialiste a fait remarquer que lorsqu'une personne est en contact avec ces mouvements, il est automatiquement reconnu qu'elle a affaire à "une technologie plus avancée" que celle existant sur Terre.

Elizondo a souligné, dans un échange avec le New York Post, que ces avions "n'ont pas d'ailes, pas de cockpits, pas de gouvernes, pas de rivets à la surface, pas de signes évidents de propulsion et sont en quelque sorte capables de défier les effets naturels de la gravité terrestre."

Pentagone Luis Elizondo Ovnis Luis Elizondo
L'ancien officiel Luis Elizondo, dans une déclaration au New York Post, a avancé des questions non publiées sur le sujet des OVNIS.

Le projet de loi d'allocation de 2,3 milliards de dollars de l'ancien président Donald Trump pour 2021 contenait un mandat selon lequel le Pentagone et les agences d'espionnage devraient déposer un rapport sur les "phénomènes aériens non identifiés" (UAP en anglais).

"Je pense que le gouvernement a reconnu la réalité de l'UAP", a déclaré Elizondo, qui s'est excusé de ne rien ajouter d'autre car il gère une sorte d'accord de confidentialité "à vie" après avoir démissionné du Pentagone en 2017.