Alex : des vents tempétueux attendus la nuit prochaine en France

A partir de ce jeudi, un temps agité se met en place avec un défilé de perturbations s’accompagnant de vents très violents. La première tempête de l'automne nommée officiellement Alex touchera le nord-ouest du pays dans la nuit de jeudi à vendredi.

Alex
Tempête Alex : des vents à plus de 150 km/h sur la côte dans la nuit de jeudi à vendredi !

Après un début de semaine relativement calme et plutôt bien ensoleillé dans le sud, un changement de temps va s’opérer à partir de ce jeudi avec l’installation d’un temps bien agité pour cette fin de semaine. Au programme : vents tempétueux, pluies copieuses et généralisées, neige en montagne et retour d’une belle fraîcheur avec des températures bien en-dessous des normales de saison.

Une bombe météorologique avec des vents à plus de 150 km/h !

La faute à de l’air froid en altitude en provenance du Groenland, qui en pénétrant plus au sud dans une zone où l'air chaud résiste, va favoriser le creusement de dépressions secondaires entre jeudi et dimanche. Une première très creuse, qualifiée de "bombe météorologique" par les prévisionnistes, passera ce jeudi de 1008 hPa vers 8h, à moins de 1.000 kilomètres à l’ouest de la Bretagne, à 970 hPa, en milieu de nuit de jeudi à vendredi, sur l’est du Morbihan.

Elle fera quasiment du sur place pendant 48h et provoquera des vents tempétueux dans la nuit de jeudi à vendredi et pour la journée de vendredi entre l’ouest des Pays de la Loire, l’est de la Bretagne et la Basse-Normandie.

Des vents tempétueux sur les régions de l’ouest

La dépression Alex touchera principalement la Bretagne, les Pays de Loire et la Normandie. Elle atteindra le Morbihan en début de nuit de vendredi avec des rafales atteignant les 140 km/h sur le littoral et même 150 à 160 km/h envisagées sur les caps exposés du sud de la Bretagne. En deuxième partie de nuit, Alex se déplacera dans les terres, vers la Loire-Atlantique, la Mayenne, l'Ille-et-Vilaine ou encore les Côtes-d'Armor avec des rafales comprises entre 100 et 120 km/h.

Dans la matinée de vendredi, la dépression poursuivra sa remontée en direction de la Manche et générera du vent fort sur les départements de la Manche, de l'Orne et du Calvados avec des rafales dépassant les 100 km/h. Dans la nuit de vendredi à samedi, elle fera son retour vers le littoral atlantique avec des vents toujours tempétueux qui s'atténueront progressivement en Nouvelle-Aquitaine samedi matin. Ainsi, on surveillera aussi un risque de submersion marine car la conjonction de coefficients de marée assez élevés (87) et d’une importante surcote rendront la fréquentation des littoraux atlantiques potentiellement dangereuse.

Ces vents seront associés à une perturbation active, donnant de fortes pluies en de nombreuses régions durant la journée de vendredi. En 72h, il pourrait tomber localement plus de 100 mm, soit l'équivalent de plus d'un mois de pluie en Nouvelle-Aquitaine, Normandie notamment faisant craindre des inondations.

Ambiance très fraîche

Outre le vent, la dépression va aussi entraîner une bascule du flux au secteur nord-ouest dès jeudi et nous apportera de l'air assez frais. Le mercure devrait à nouveau plonger, et nous placer 3° à 5°C sous les normales de saison, mais localement plus, et cela pour au moins la fin de semaine.

Pour le week-end, la neige fera de nouveau son retour sur tous nos massifs à des altitudes moins basses que le week-end dernier mais permettant de bonnes accumulations neigeuses au-delà de 2000m d’altitude. De nombreux passages pluvieux se succéderont au cours de la première semaine d'octobre, avec des cumuls de pluies très significatifs, le tout dans une atmosphère qui restera ventée.