La Russie se prépare à tourner son premier film dans l'espace

L'équipe de tournage du premier film dans l'espace est arrivée à la Station spatiale internationale (ISS). Le long métrage a déjà un titre et les protagonistes se préparent pour le voyage d'une vie.

La Russie veut être le premier pays à tourner un film dans l'espace.
La Russie veut être le premier pays à tourner un film dans l'espace.

Un nouveau type de course spatiale se déroule entre la Russie et les États-Unis. Il y a eu la première fusée, le premier humain ou la conquête lunaire. Maintenant, le concours se porte sur le premier film tourné dans l'espace. Alors que les États-Unis ont annoncé avoir engagé Tom Cruise pour jouer dans un film spatial avec Elon Musk, la Russie est déjà au travail pour se préparer à envoyer toute l'équipe pour le filmer.

L'agence spatiale russe Roscosmos a confirmé que le cargo Progress MS-17 a livré sans difficulté l'équipement pour tourner le premier film sur l'ISS. Selon le document officiel, le chargement complet est arrivé en fin de semaine dernière et pesait environ 13,75 kg. Le tournage devrait débuter en octobre.

Jusqu'à présent, on sait que le titre provisoire du film est "Challenge". Ce sera un drame spatial, bien qu'aucun autre détail n'ait été donné. Il sera réalisé par Klim Shipenko qui est également scénariste, acteur et producteur ainsi que l'actrice russe Yulia Peresild.

Pour tout le monde, la situation n'est pas commune, car il n'y a jamais eu de préparation aussi courte. Ni pour les cosmonautes ni pour les touristes de l'espace.

Le réalisateur et l'actrice qui participent au film suivent une formation spéciale de seulement quatre semaines qui comprend des tests dans des centrifugeuses, des vols en apesanteur et l'apprentissage de la réaction en cas d'atterrissage d'urgence dans l'eau à leur retour sur Terre. . "Pour tout le monde, la situation n'est pas commune, car il n'y a jamais eu de préparation aussi courte. Ni pour les cosmonautes ni pour les touristes de l'espace", a commenté Yulia Peresild, protagoniste du long métrage, à la télévision publique.

Le calendrier indique que Peresild et Shipenko partiront pour la Station spatiale internationale le 5 octobre 2021 depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, et resteront sur l'ISS pendant une douzaine de jours. En outre, le cosmonaute russe Anton Shkáplerov participera également, mais en tant que compagnon des artistes pour remplir les tâches de commandant et d'ingénieur de vol, selon le Centre de préparation des cosmonautes.

Le film "fait partie d'un projet scientifique et éducatif à grande échelle, qui comprend également une série de documentaires sur les entreprises de l'industrie spatiale et des fusées", détaille Roscosmos sur son site Internet. Il comprendra également "des spécialistes impliqués dans la fabrication de lanceurs, d'engins spatiaux et d'infrastructures spatiales au sol". Le projet est coproduit par Dmitri Rogozin lui-même, directeur de l'agence spatiale.

Et les États-Unis ?

La NASA et SpaceX travaillent également sur un projet similaire. L'année dernière, ils ont annoncé qu'en 2021, ils espéraient tourner le premier film dans l'espace et qu'il mettrait en vedette Tom Cruise et réalisé par Doug Liman.

Mais les similitudes entre les deux projets sont frappantes. Pour Hollywood, l'acteur américain sera le premier à monter à bord de la capsule Crew Dragon de Space X et se rendra à la Station spatiale internationale pour réaliser son film. Le réalisateur Doug Liman, 55 ans, qui est en charge du projet, voyagera également. L'avion sera par ailleurs piloté par l'astronaute vétéran Michael López-Alegria.

Mais pour ajouter un peu plus de suspens à cette course à l'espace, on a appris ces derniers jours que la date du voyage des Nord-Américains dans l'espace est également prévue pour octobre de cette année. Alors qui sera présenté en premier dans les salles de cinéma ?