Allemagne, Belgique : plus de 100 morts et des centaines de disparus

Les inondations en Allemagne, au Benelux et dans l'est de la France ont fait à ce jour plus de 100 morts et plus de 1 300 disparus selon un bilan encore très provisoire. Les pluies ont été diluviennes et les dégâts sont considérables. En Allemagne, il s'agit des pires inondations du pays.

Allemagne
Les pluies diluviennes des dernières heures ont fait réagir les cours d'eau. Les dégâts sont considérables en Allemagne et en Belgique.

Les inondations en Allemagne et en Belgique se sont transformées en une énorme catastrophe, et sont les pires depuis un siècle. Au moment de la rédaction de cette note, le nombre de morts dépassait 100, mais ce nombre devrait augmenter dans les prochains jours car il y a plus de 1 300 personnes disparues. Selon le journal El País, la plupart des personnes décédées sont originaires d'Allemagne, tandis que le nombre en Belgique a atteint 14 décès. Les inondations ont également touché le reste du Benelux (Pays-Bas et Luxembourg) et l'extrême est de la France.

De nombreux disparus proviennent d'Ahrweiler, au sud de Cologne. Malheureusement, les autorités de cette région perdent espoir que beaucoup soient en vie. Toute la région touchée a subi des pluies record en moins de 24 heures, qui ont rapidement inondé les terres et fait déborder des rivières à l'orographie importante. Cela a généré des crues éclair très violentes. La goutte froide qui a stationné pendant plusieurs jours sur le pays a provoqué ces fortes pluies continues entre les 13 et 14 juillet.

Cette situation météo a provoqué le développement de violents orages avec des pluies accumulées en 24 heures qui, à certains endroits, correspondaient à celles attendues pour toute l'année. Dans le même temps, ces pluies avaient un mouvement très lent et s'enroulaient autour de la goutte froide, ce qui a permis aux terres d'être inondées rapidement. Une grande partie des inondations et de la formation de véritables rivières se sont produites dans des environnements urbains. La population n'a pas eu le temps de se mobiliser dans la plupart des cas.

Destruction des crues éclair

Certaines des personnes décédées ont perdu la vie parce que leurs maisons, souvent construites en bois, ont été emportées par la rivière Ahr, dans l'État de Rhénanie du Nord-Westphalie. Les effets de la tempête ont également affecté les communications par téléphone mobile, rendant les tâches de sauvetage et de localisation considérablement plus difficiles. Les tâches de sauvetage et de reconstruction seront complexes dans toute la région.

Bien qu'un événement temporel particulier ne définisse pas le changement climatique, déjà beaucoup, y compris le gouvernement allemand, voient derrière la récurrence d'événements extrêmes l'empreinte de ce changement à long terme. Selon Deutsche Welle, le changement climatique est de plus en plus évident en Allemagne. Bien que ces inondations aient été les plus tragiques, la vérité est qu'au cours du mois, les autorités ont déclaré à deux reprises l'état d'urgence à Berlin, l'une des villes les plus importantes du pays.

Là, les pompiers n'ont pas pu faire face aux situations, car dans certains secteurs de la ville jusqu'à plus d'un mètre d'eau s'est accumulé. Les scientifiques préviennent que les Allemands, et toute l'Europe centrale, devront s'habituer à ce type de situation. L'effet de serre ne se limite pas à la fonte des icebergs et à l'élévation du niveau des mers, il a également un impact croissant en Europe centrale. "Nous avons longtemps mis en garde contre les changements rapides de la chaleur et de la sécheresse aux pluies torrentielles, quelque chose qui est devenu plus évident cette année", a déclaré Mojib Latif à DW, chercheur en climatologie et météorologue au GEOMAR Helmholtz Center for Oceanography.

Traces du changement climatique

"Le changement climatique a atteint l'Allemagne", a déclaré jeudi la ministre de l'Environnement du pays, Svenja Schulze, et rapporté par le Huffington Post. Nombreux sont les politiques qui ont lié ces dernières heures les pluies torrentielles au réchauffement climatique et, bien que les experts demandent plus de prudence, la grande majorité reconnaît cette cause dans l'apparition de phénomènes extrêmes. L'un des effets les plus notables de ce changement dans le climat général est un changement plus notable dans le schéma de circulation.

"L'hypothèse est que parce que la Terre se réchauffe plus rapidement dans l'Arctique que sous les tropiques, le courant-jet s'affaiblit, le faisant serpenter davantage, devenir plus instable. Lorsque cela se produit, la même situation météorologique reste longtemps dans la même zone et des conditions extrêmes s'accumulent, comme des canicules, mais aussi des pluies », explique-t-il.

Ce comportement est responsable d'événements extrêmes tels que les crues soudaines, les sécheresses prolongées et les vagues de chaleur extrêmes. En juin et juillet, le monde a connu plusieurs vagues de chaleur record avec des températures approchant plus facilement la barrière des 50 °C, même aussi loin au nord que le Canada. En Scandinavie, au nord du cercle polaire arctique, les 34°C ont été dépassés, établissant des valeurs qui n'avaient jamais été atteintes auparavant.