Gigantesques incendies en Californie : près de 1000 maisons détruites

En cette fin d'été, la Californie est ravagée par les 2ème et 3ème plus gros incendies de son histoire. Hors de contrôle, ces gigantesques feux ont obligé plusieurs centaines de milliers d'habitants à fuir. Quelque 400.000 hectares de végétation sont ainsi partis en fumée la semaine dernière.

Après une courte accalmie entre la fin juillet et le début du mois d'août, les incendies se sont à nouveau multiplier ces derniers jours en Californie. Quelque 14.000 pompiers sont mobilisés pour tenter de venir à bout de la vingtaine de " gros incendies" toujours en cours en ce début de semaine. Le gouverneur de cet État de l'ouest-américain parle quant à lui de "près de 600 feux" actifs.

En l'espace d'une semaine seulement, près de 400.000 hectares ont été ravagés soit plus de trois fois la taille de Los Angeles quand le total de l'année dernière dans son ensemble dépassait à peine les 100.000 hectares, des chiffres qui viennent ainsi confirmer que la situation en 2020 est exceptionnelle. Au moins 5 personnes ont été tuées tandis qu'environ 300.000 habitants ont dû être évacués. Les deux principaux incendies baptisés "SCU Lightning Complex" et "LNU Lightning Complex" ont détruit à eux seuls près de 250.000 hectares de végétation et entre 900 et 1000 maisons.

Vacaville est l'une des villes les plus touchées ces derniers jours. Située à mi-chemin entre San Francisco et Sacramento, cette municipalité de 100.000 habitants a été encerclée par les flammes et de nombreux quartiers ont été réduits en cendres. Quelques habitants ont pu regagner les lieux dimanche dernier, constatant ainsi les dégâts très importants. Le point de départ de ces multiples incendies remonte au 15 août dernier. Un épisode orageux particulièrement violent avec environ 120.000 impacts de foudre recensés en quelques heures a déclenché de nombreux incendies.

Depuis, le temps chaud et sec et les vents forts ont aggravé la situation, multipliant les départs de feu et attisant les flammes des foyers déjà actifs. Et les nouveaux orages attendus ces prochaines heures inquiètent les autorités qui craignent que la foudre ne "démarre de nouveaux foyers". Ces incendies menacent toujours plusieurs "trésors" nationaux alors que le parc national Big Basin Redwoods avec ses arbres âgés pour certains de plus de 1000 ans a été déjà partiellement détruit la semaines dernière.