tameteo.com

Décrochage polaire : c’est quoi, quel risque pour la France ?

Des conditions météo hivernales vont s'attarder ces prochains jours en France. Elles contrastent avec un automne et une année 2022 très doux voire chauds.

Le froid va s'accentuer ces prochains jours, ce sur l'ensemble de la France.
Le froid va s'accentuer ces prochains jours, ce sur l'ensemble de la France.

Alors que l’on sort d’une période durablement douce depuis de longs mois, les conditions météo se montrent plus froides. Les températures sont d’ailleurs passées sous les normales de saison sur nombre de villes.

Ces valeurs sont donc sous les moyennes pour un mois de décembre mais c’est surtout au niveau des températures maximales que la baisse fût la plus marquée. Pour ces prochains jours, les thermomètres resteront bien bas pour la période. Cela étant, malgré des relevés qui afficheront des données inférieures de 2 à 5°C par rapport aux normales, nous ne devrions pas battre des records du froid, du moins dans un premier temps.

Un décrochage polaire en perspective

Tout d'abord, un décrochage polaire peut sembler être un évènement exceptionnel alors qu'en réalité... non. En effet il résulte "simplement" d'une partie du vortex polaire (constitué de dépressions) qui, lorsque ce dernier est perturbé par des pulsions anticycloniques se retrouve perturbé. Au lieu de circuler de façon dense et régulières près des régions polaires, une partie du vortex peut alors circuler à des latitudes plus basses. On pourra alors parler de décrochage polaire.

La situation générale favorise la présence de hautes pressions sur l’Atlantique. Cela empêche l’arrivée de perturbation par l’Ouest : le flux dit zonal n’est donc pas au rendez-vous en ce début de mois de décembre.

De part cette présence de hautes pressions sur l’Atlantique, les basses pressions n’ont d’autres choix de se présenter au nveau de l’Europe. Un flux de Nord sera donc au rendez-vous après plusieurs jours de flux continental. Ce décrochage polaire va donc nous apporter une météo plus froide avec en prime un risque de chutes de neige jusqu’en plaine.

Les gelées vont se généraliser d'ici ce week-end du 10 au 11 décembre 2022.
Les gelées vont se généraliser d'ici ce week-end du 10 au 11 décembre 2022.

Pour autant, rien de conséquent est à attendre d’après les dernières prévisions. Il s’agira essentiellement d’une baisse des températures, ce sur l’ensemble du territoire, y compris dans la moitié Sud, relativement épargnée ces derniers temps.

Et par la suite, quel risque pour la France ?

Au-delà de la journée de lundi voire mardi prochain, les prévisions sont à ce jour trop incertaines pour évoquer avec précision l’évolution attendue. En effet, deux options sont sur la table : l’une serait la poursuite d’un temps froid mais potentiellement plus instable en raison du passage de dépression à proximité de la France mais restant suffisamment loin pour ne pas chasser totalement l’air froid.

L’autre est l’arrivée d’un net redoux avec une vigoureuse dépression se positionnant à proximité des côtes françaises : pluies et vent rythmeraient alors nos journées.