Australie : une violente tempête frappe l'ouest du pays

L'Australie-Occidentale a été touchée par une impressionnante tempête ces derniers jours. Les vents violents se sont accompagnés de pluies intenses et d'inondations, faisant de nombreux dégâts.

En cette fin d'automne dans l'hémisphère sud, le temps est parfois agité. L'État d'Australie-Occidentale peut en témoigner avec le passage d'une violente dépression en début de semaine. Selon les autorités, ce genre de tempête ne se produit en moyenne qu'une fois tous les dix ans alors que les secours l'ont, quant à eux, qualifiée de « tempête du siècle ». Sur plus de 1000 km, le littoral a ainsi essuyé des rafales dépassant les 100 km/h, jusqu'à 130 km/h dans la région de Perth.

Ces puissantes rafales ont provoqué d'importants dégâts entre des arbres arrachés, des poteaux électriques cassés et des toitures parfois très sérieusement endommagées. Au total, plus de 60 000 foyers ont été privés d'électricité. Les services de secours ont été sollicités plusieurs centaines de fois, en particulier dans une large moitié sud de l'État, depuis la station balnéaire de Kalbarri jusqu'à la ville de Denmark. Le bilan humain est quant à lui presque miraculeux puisqu'aucune victime n'était à signaler.

Cet épisode de mauvais temps qui avait été annoncé par les services météo est le résultat de la rencontre d'un front pluvieux circulant vers le sud et les restes du cyclone Mangga. Outre les fortes vagues qui ont déferlé sur le littoral, des pluies intenses se sont également abattues, générant quelques inondations dans la région de Denmark principalement.

Ces conditions très agitées ont ensuite progressé dans l'intérieur des terres où une impressionnante tempête de sable et de poussière s'est produite, réduisant fortement la visibilité et perturbant le trafic aérien. Ce phénomène n'est toutefois pas inédit, la région étant soumise à un climat aride ou semi-désertique. Un retour au calme se dessine depuis ce jeudi avec une météo à nouveau plus stable.