Météo décembre, le froid va-t-il s'accentuer ces prochaines semaines ?

Ce mois de décembre s'annonce très contrasté, débutant par un temps froid et parfois humide, si bien que la neige pourra s'inviter ponctuellement en plaine. La deuxième quinzaine verra quant à elle le retour d'un flux d'ouest plus doux mais toujours maussade.

Après une première quinzaine très hivernale, la douceur pourrait bien faire son retour en deuxième quinzaine.
Après une première quinzaine très hivernale, la douceur pourrait bien faire son retour en deuxième quinzaine.

L'hiver météorologique débute officiellement ce mardi 1er décembre et est pile au rendez-vous cette année ! Le froid a ainsi fait un retour remarqué dès lundi avec jusqu'à -10°C relevés en Champagne. Bien que moins intense, il continuera à nous accompagner ces prochains jours en étant parfois humide, si bien que la neige tombera à basse altitude, comme ce mardi matin par exemple, en Lorraine et dans les Ardennes. Il faudra patienter jusqu'en fin de première quinzaine pour voir le début d'un changement de synoptique avec le retour d'un flux atlantique moins froid mais avec toujours autant de précipitations.

Risque de neige en plaine en 1ère quinzaine

Après ce mardi 1er décembre avec de la neige et du verglas à basse altitude dans l'est, la suite de la semaine sera également très hivernale. Si ce mercredi marquera un certain répit avec un temps souvent sec mais nuageux, la pluie sera de retour dans le nord-ouest jeudi puis traversera tout le pays vendredi. La neige tombera alors sur tous les reliefs dans une atmosphère bien fraîche avec seulement 6°C en moyenne l'après-midi dans la moitié nord et 9°C dans la moitié sud. Nuages, éclaircies et averses de pluie, de grésil et de neige parfois fortes continueront d'alterner pour le 1er week-end du mois avec un vent de nord-ouest très désagréable, renforçant au passage la sensation de froid.

Sous l'influence d'un imposant système dépressionnaire appelé aussi goutte froide positionné sur l'Europe de l'ouest, les conditions météo demeureront maussades au cours de la semaine du 7 au 13 décembre. Elles se caractériseront par le passage de fronts ou limites secondaires accompagnés de pluies et de neige sur tous les massifs. Sur les versants orientés au nord-ouest, les accumulations s'annoncent d'ailleurs importantes. Avec des températures toujours hivernales, proches de 0°C le matin et souvent inférieures à 10°C l'après-midi, les flocons pourront localement et temporairement s'inviter jusqu'en plaine. En Méditerranée, le temps sera plus ensoleillé mais mistral et tramontane souffleront de manière récurrente.

Retour de la douceur en 2ème quinzaine

Un changement de temps pourrait bien se dessiner à partir du 14 décembre avec le retour des hautes pressions. Elles chasseront ainsi l'humidité pour apporter un temps plus sec. Néanmoins, comme c'est souvent le cas à cette saison, l'anticyclone s'accompagnera de températures basses, en particulier là où les nuits seront dégagées. Les gelées s'annoncent donc fréquentes, notamment dans l'est. Mais ce temps plus stable devrait être temporaire, laissant place autour du 17 décembre à un flux océanique assez actif. Avec lui, les perturbations venues de l'Atlantique traverseront le pays avec de la neige mais à plus haute altitude car la douceur va rapidement se généraliser.

Douceur et pluies devraient se maintenir pour la période des fêtes de fin d'année...

Douceur et pluies devraient se maintenir pour la période des fêtes et notamment durant la semaine du 21 au 27 décembre. Les précipitations seront fréquentes et parfois accompagnées de vents forts. Avec des dépressions circulant à proximité du pays, le risque de coups de vent ou tempêtes sera ainsi à surveiller. Les régions méditerranéennes resteront par ailleurs à l'écart avec un mistral et une tramontane dégageant le plus souvent le ciel. Les températures seront largement supérieures aux normales, le matin comme l'après-midi.

Avec une première moitié de décembre froide et une deuxième douce, ce mois sera dans son ensemble et en moyenne proches de la normale. Les précipitations seront quant à elles excédentaires, une bonne nouvelle après un mois de novembre remarquablement sec.