tameteo.com

Tendance du mois de juillet : les fortes chaleurs (déjà) de retour ?

Après une dernière décade de juin marquée par des vagues orageuses successives et parfois violentes, soleil et chaleur s’apprêtent à revenir pour les premiers jours de juillet. Ce temps estival sera-t-il durable ou seulement temporaire ? Éléments de réponse dans cet article.

Soleil et chaleur pourraient bien dominer une grande partie de ce premier mois des vacances d'été.
Soleil et chaleur pourraient bien dominer une grande partie de ce premier mois des vacances d'été.

Le mois de juin aura été remarquable a plus d’un titre, entre la canicule exceptionnelle quelques jours avant le solstice d’été et les précipitations abondantes de ces derniers jours générées par les différentes dégradations orageuses. D’ailleurs, juin 2022 est devenu le premier mois de l’année avec un cumul de pluie national supérieur à la normale, de quoi permettre un recul de la sécheresse, en particulier de la Bretagne à l’Île-de-France et du Centre-Val de Loire à la Nouvelle-Aquitaine. Mais ce temps humide aura été de courte durée puisque l’anticyclone s’apprête à revenir par l’ouest du pays…

Vers une nouvelle vague de chaleur début juillet ?

Après le temps orageux de ces derniers jours, les hautes pressions reviendront par l’ouest en fin de semaine. Le soleil s’imposera ainsi partout dès vendredi avec un premier week-end de juillet franchement estival. Il s’accompagnera également d’une nette hausse des températures, si bien que la chaleur se réinstallera. Aux heures les plus chaudes, elles afficheront en moyenne de 20 à 24°C près de la Manche, de 26 à 30°C dans le reste de la moitié nord et jusqu’au Lyonnais et entre 28 et 34°C au sud, avec des pointes à plus de 35°C attendues dans les départements méditerranéens.

La semaine prochaine, du 4 au 10 juillet, s’annonce calme et anticyclonique avec des hautes pressions positionnées sur le proche Atlantique, à plus de 1030 voire 1040 hPa. Dans ces conditions, le soleil dominera sur tout le territoire avec éventuellement quelques orages possibles par évolution diurne sur le relief, et principalement sur les Alpes et les Pyrénées. Les températures seront contrastées avec le maintien de fortes chaleurs depuis le Maghreb jusqu’à l’Italie et débordant sur le pourtour méditerranéen. Plus au nord, le mercure sera en revanche en baisse avec l’installation d’un petit flux de secteur nord-est. Ainsi, les températures seront de saison dans ces régions.

Manque de pluie et sécheresse des sols, le retour

À l’approche de la mi-juillet, aucun changement de temps n’est entrevu à l’heure actuelle. Avec un anticyclone particulièrement puissant à proximité du pays, les conditions estivales continueront ainsi à dominer. Quelques orages resteront possibles en montagne l’après-midi tandis que les températures pourraient repartir à la hausse, sous l’effet d’un flux s’orientant au secteur sud-est. Après une pause sur le front de la sécheresse grâce aux orages de la fin juin, les sols et la végétation deviendront de plus en plus secs au fil des jours.

Avec un immense et solide anticyclone positionné sur le proche Atlantique, un temps estival dominera une grande partie du mois.
Avec un immense et solide anticyclone positionné sur le proche Atlantique, un temps estival dominera une grande partie du mois.

Et cette situation pourrait bien s’aggraver en deuxième quinzaine du mois… Les dernières tendances hebdomadaires confirment le maintien d’une situation de blocage anticyclonique synonyme de temps sec. Les précipitations seront donc rares et uniquement apportées par les quelques orages qui pourront se déclencher ici ou là. Concernant les températures, elles devraient être encore supérieures aux normales de saison au nord comme au sud.

C’est donc un mois de juillet plus chaud et plus sec que la normale qui se profile, laissant craindre de nouvelles périodes de fortes chaleurs voire de canicules. De plus, avec une sécheresse s’accentuant, le risque d’incendies pourrait à nouveau faire l’actualité ces prochaines semaines, et pas seulement dans les régions méditerranéennes…