Températures : le froid peut-il revenir d'ici la fin de l'année ?

Après un début décembre froid et humide, cette semaine est marquée par le retour de la douceur sur tout le pays. Elle devrait d'ailleurs se poursuivre se poursuivre au-delà du prochain week-end, si bien qu'une question se pose : le froid peut-il revenir avant le passage à la nouvelle année ?

Un temps froid et neigeux va-t-il s'installer entre Noël et le Nouvel An ? De plus en plus de scénarios semblent aller en ce sens...
Un temps froid et neigeux va-t-il s'installer entre Noël et le Nouvel An ? De plus en plus de scénarios semblent aller en ce sens...

Les périodes de fraîcheur ne durent jamais longtemps et celle que l'on a connue la semaine dernière en France confirme cette tendance observée depuis plusieurs mois. Avec une anomalie de -1,1°C par rapport à la normale, cette période allant du 1er au 10 décembre se classe à la 24ème place seulement des premières décades de décembre les plus fraîches depuis 1947. Mais cette relative fraîcheur aura donc été de courte durée puisqu'un flux de secteur ouest à sud-ouest s'est installé au cours du week-end des 12 et 13 décembre. Tout au long de la semaine et même au-delà, la douceur dominera sur tout le pays, faisant ainsi fondre la neige tombée en abondance à basse et moyenne altitude...

Un mercure 4 à 6°C au-dessus des normales

Le gris est incontestablement la couleur de la semaine avec ces perturbations venues de l'Atlantique et qui traversent le pays. Si elles apportent de la pluie à leur passage, elles s'accompagnent également de douceur. Ainsi, le risque de gelées matinales en plaine, en dessous de 600 mètres d'altitude, n'est plus d'actualité. Tout au long de la semaine, les minimales s'échelonneront le plus souvent entre 3 et 10°C, jusqu'à 12°C dans le golfe du Lion. Une accentuation de la douceur est même attendue au cours du week-end, la barre des 10°C étant alors approchée voire dépassée dans les régions de la moitié ouest. Côté maximales, les moyennes s'établiront autour de 10 à 12°C au nord et de 11 à 13°C dans les régions méridionales.

Avec des dépressions circulant de l'Atlantique jusqu'à la Scandinavie et un anticyclone très en retrait vers les Açores et la Méditerranée, ce temps doux et humide persistera ainsi en début de semaine prochaine. Il conviendra d'ailleurs de surveiller le risque de coup de vent dans le nord-ouest au passage des éventuels cœurs dépressionnaires en Manche. Dans cette configuration, les températures se maintiendront 4 à 6°C au-dessus des valeurs dites de saison avec aucune gelée à prévoir en plaine d'ici Noël et un mercure l'après-midi souvent supérieur aux 10°C, avec parfois plus de 15°C sur les littoraux méditerranéens et aquitains.

Vers le retour du froid après Noël ?

Mais un changement de temps semble de plus en plus probable autour de Noël avec l'anticyclone des Açores qui devrait progressivement regonfler sur le Proche Atlantique. À cette échéance toutefois, la date précise reste encore à déterminer, certains scénarios la modélisant à partir du 26 tandis que d'autres qui sont d'ailleurs majoritaires l'envisagent dès le 24 ou le 25 décembre. Un flux de secteur nord-ouest puis nord devrait ainsi se mettre en place, apportant de l'air nettement plus froid et potentiellement humide. Les chutes de neige feront donc leur retour en montagne entre Noël et le Nouvel An et pourquoi pas ponctuellement, jusqu'en plaine.

La fiabilité quant au retour d'un temps froid pour terminer 2020 est bonne. Il viendra clôturer une année remarquablement chaude en France avec une anomalie de température nationale autour de +1,4°C par rapport à la normale. Cette dernière baisse du mercure sera déterminante dans la position de 2020 sur le podium des années les plus chaudes. La 1ère place, détenue jusque-là par l'année 2018 avec une moyenne de 13,98°C (+1,4°CC), est à portée de main de 2020 en fonction des intensités exactes de la période de douceur actuelle et du refroidissement de la fin du mois. Suspens !