Pluies, vents forts, inondations : un week-end de Toussaint à risques

Ce week-end de changement d’heure et de la Toussaint sera marqué par le retour des basses pressions. Avec elles, les perturbations vont s’enchaîner avec beaucoup de pluies, de vents et un nouveau risque d’intempéries en Méditerranée. Le point sur les dernières prévisions.

Un fort risque de crues voire d'inondations concerne les départements du sud-est au cours de ce week-end de la Toussaint.
Un fort risque de crues voire d'inondations concerne les départements du sud-est au cours de ce week-end de la Toussaint.

L’anticyclone s’éloigne, les perturbations se rapprochent… Voilà comment nous pouvons résumer la situation de cette fin de semaine avec le retour des basses pressions sur une grande partie de l’Europe de l’ouest et avec une conséquence claire : l’installation d’une météo agitée sur tout le pays. Et cela commence dès ce vendredi avec le passage d’un front pluvieux venu de l’Atlantique tandis qu’un épisode cévenol se met en place sur les reliefs du Languedoc. Le vent de sud se renforce également, installant au passage une grande douceur du nord au sud. 

Épisode méditerranéen et risques d’inondations 

Dès la nuit de vendredi à samedi, les pluies se renforceront sur le golfe du Lion avec des intensités de plus en plus fortes. Ces précipitations se maintiendront toute la journée de samedi sur les départements de l’Ardèche, de la Lozère, du Gard et de l’Hérault, en touchant particulièrement le relief mais pouvant aussi affecter de manière plus temporaire les plaines. Cet épisode cévenol se transformera en épisode méditerranéen en cours d’après-midi avec des pluies se propageant à la Provence jusqu’en début de nuit de samedi à dimanche, avec des pluies plus persistantes sur le littoral du Var

Dimanche, l’épisode de fortes pluies se poursuivra sur les départements cévenols tandis que de nouvelles précipitations affecteront la région Provence-Alpes-Côte d’Azur en cours de journée. Ce n’est qu’en matinée de lundi, jour de la Toussaint, que le temps redeviendra plus calme et plus sec avec même des éclaircies, grâce au retour du mistral et de la tramontane. C’est aussi à ce moment-là que la Corse connaîtra à son tour un épisode d’intempéries, sur la partie ouest de son territoire. 

Les perturbations vont s'enchaîner tout au long du week-end avec de fortes pluies attendues et des cumuls conséquents en Méditerranée.
Les perturbations vont s'enchaîner tout au long du week-end avec de fortes pluies attendues et des cumuls conséquents en Méditerranée.

Sur la totalité de l’épisode d’une durée de 48 à 72 heures selon les départements, les cumuls atteindront 200 à 300 mm sur les Cévennes et entre 50 et 80 mm dans les plaines avec des pointes possibles à 120 mm sur le sud du Var et les contreforts du relief corse. Même si les intensités de pluies ne devraient pas être extrêmes et avec un faible risque de précipitations stationnaires, des crues pourront se produire voire localement des inondations et notamment dans les secteurs urbanisés du Var. 

Pluies et vents forts sur tout le territoire 

Si les conditions météo seront potentiellement dangereuses dans le sud-est, elles s’annoncent également très dégradées sur le reste du pays avec un enchaînement de perturbations. Celle arrivée dans l’ouest vendredi concernera l’est samedi tandis que des averses se déclencheront à l’arrière dans un ciel de traîne actif. Cette journée s’annonce également très ventée avec de fortes bourrasques de secteur sud à sud-ouest, atteignant généralement 60 à 90 km/h, y compris dans l’intérieur des terres. 

Dimanche, un nouveau front pluvieux abordera rapidement le nord-ouest avec également un renforcement du vent. Il s’évacuera par l’est lundi, laissant derrière un temps encore menaçant avec des averses et toujours de bonnes rafales de vent basculant progressivement au secteur ouest. Elles atteindront 60 à 70 km/h dans le nord et le nord-ouest et jusqu’à 80 km/h sur les côtes. Seule consolation : la douceur. Avec un flux de secteur sud-ouest, les températures seront situées au-dessus des normales de saison, au nord comme au sud, avant la chute attendue la semaine prochaine… Tout un programme !