Météo : vers une envolée des températures en fin de semaine !

Une bonne nouvelle pour débuter ce mois de mai ! Après un mois d'avril très sec sur les régions du nord de la France, la pluie va faire son grand retour cette semaine ! Une remontée d'air chaud devrait envahir le pays le week-end prochain avec des températures estivales à la clef.

blé sécheresse
Bonne nouvelle pour les cultures de blé : la pluie fait son retour cette semaine sur le nord de la France.

Après des semaines de sécheresse sur le nord du pays, ce début mai s'annonce plus humide sur le nord du pays avec le retour des perturbations en provenance de l'Atlantique. Dans ce flux d'ouest océanique, une grande partie du pays sera concernée cette semaine par un temps pluvieux et des rafales de vent parfois soutenues.

Une parenthèse estivale semble vouloir se profiler pour le week-end prochain avec le basculement du flux au secteur sud. Les températures pourraient alors devenir estivales sur tout le pays avant une évolution orageuse dimanche par les régions de l'ouest.

Un temps calme aujourd'hui

C'est une belle météo ensoleillée qui s'invite ce lundi matin sur la quasi-totalité des régions. Les régions en bordure de Manche sont toutefois concernées par un ciel très voilé. Le ciel sera également voilé sur les Pyrénées.
Cet après-midi, le ciel va devenir de plus en plus nuageux entre la Bretagne, les Pays de la Loire, l'Île-de-France et le nord de l'Alsace mais le temps devrait rester sec sur ces régions. À l'approche de la perturbation (attendue la nuit suivante), le vent va se renforcer le long de la Manche avec des rafales proches de 90 km/h. Au sud de la Loire, les conditions ensoleillées vont se maintenir. Quelques petites averses sont attendues sur les Pyrénées (quelques flocons au-dessus de 1600 mètres).
Les températures sont parfois négatives ce lundi matin. Il ne fait que -2°C à Reims, -1°C à Aurillac, 0°C à Nancy et Nevers, 2°C à Brest et Nantes, 3°C à Lille, 5°C à Paris, 6°C à Biarritz, 8°C à Marseille et 10°C à Nice. Les maximales seront orientées à la hausse cet après-midi avec des valeurs s'échelonnant de 12°C à Cherbourg à 20°C à Montpellier, Perpignan et Bastia.

Retour de la pluie dès mardi !

Mardi, après avoir touché le nord du pays, la perturbation s'étendra à la mi-journée entre le Poitou, le Jura et l'Alsace. Cette perturbation apportera des pluies et du vent (rafales à 60 km/h). Sur le nord du pays, les éclaircies alterneront avec les passages nuageux. Des averses devraient encore concerner les frontières du nord-est. Sur le sud du pays, le ciel sera voilé mais les conditions resteront agréables. Mercredi, la perturbation ondulera sur le sud du pays. Les Pyrénées et le pourtour méditerranéen conserveront de belles éclaircies. De belles éclaircies reviendront pour cette journée entre la Bretagne, les Pays de la Loire et le Centre. Quelques averses sont encore attendues dans le nord-est.
Une nouvelle perturbation active est attendue jeudi sur une très large partie du pays avec de la pluie et du vent dans les terres. Seul le pourtour méditerranéen restera à l'écart avec un ciel partagé entre nuages et éclaircies. Vendredi, la perturbation s'évacuera vers l'est tandis qu'une nouvelle abordera le nord-ouest du pays. Quelques éclaircies sont attendues sur le sud du pays pour cette journée avec des températures plus douces sur ces régions.
Pluie
Une nouvelle perturbation balayera jeudi une large partie du pays.

Coup de chaud pour le prochain week-end ?

À ce stade, une remontée d'air chaud est envisagée pour le week-end prochain sur tout le pays. À la faveur d'un flux de sud, les températures gagneront souvent 6 à 8 degrés en l'espace seulement de 24 heures. Samedi, les maximales seront souvent proches de 25 degrés l'après-midi avec des conditions souvent très ensoleillées. Seules les régions en bordure de Manche pourraient conserver un ciel très nuageux à couvert.
Une évolution orageuse est prévue dès dimanche sur les régions de l'ouest et du sud-ouest. Le soleil pourrait résister davantage sur les régions de l'est. Les températures - bien qu'en très légère baisse - resteront bien au-dessus des valeurs de saison.