Météo : à quand le retour des pluies et de la neige en France ?

Depuis une dizaine de jours, la France est protégée par de puissantes hautes pressions qui font ainsi barrage aux perturbations pluvieuses et neigeuses. Et cette situation pourrait bien durer encore longtemps… Le point sur les dernières tendances à long terme.

Un ciel dégagé, des gelées au réveil... Le temps calme qui domine actuellement va durer encore longtemps...
Un ciel dégagé, des gelées au réveil... Le temps calme qui domine actuellement va durer encore longtemps...

Certains aiment la neige en hiver, la pluie est aussi nécessaire pour recharger les nappes phréatiques en plaine mais au cœur de cet hiver, ces précipitations viennent à manquer. La raison ? Un anticyclone solidement ancré sur l’ouest de l’Europe depuis le début de semaine dernière qui maintient un temps calme et sec. Dans ces conditions, la neige commence à manquer dans les stations de basse altitude tandis que certaines régions n’ont pas encore vu une seule goutte de pluie en 2022 !

Un blocage anticyclonique à perte de vue

La météo est comme figée ou bloquée depuis la semaine dernière, ce n’est pas pour rien que les prévisionnistes qualifient cette situation de "blocage anticyclonique" avec ces hautes pressions qui ne laissent quasiment aucune chance aux perturbations atlantiques. Le front qui a traversé le pays entre mercredi soir et jeudi matin en est un parfait exemple avec très peu de précipitations, à peine quelques flocons dans le centre-est et quelques pluies éparses dans le sud-ouest. Désormais, un nouvel anticyclone s’installe sur le Proche Atlantique et c’est donc reparti pour un tour…

Avec à la clé, un temps toujours aussi calme et toujours aussi sec. Jusqu’au week-end inclus, aucune pluie, aucun flocon n’est ainsi attendu. Le ciel sera simplement un peu plus nuageux dans le nord-est tandis que le soleil s’imposera partout ailleurs. La semaine prochaine nous offrira un programme identique avec un dégradé nuageux nord-sud assez classique : plus vous irez vers les régions méridionales, et plus le bleu dominera dans le ciel. Le tout avec des températures faiblement négatives le matin et tout à fait de saison l’après-midi.

A l'horizon de fin janvier, la situation de blocage anticyclonique se maintiendra sur l'ouest de l'Europe.
A l'horizon de fin janvier, la situation de blocage anticyclonique se maintiendra sur l'ouest de l'Europe.

Et selon toute vraisemblance, le mois de février pourrait débuter de la même manière ! Aucun bouleversement n’est en effet envisagé par les tendances à long terme. Ce n’est qu’à l’approche de la mi-février qu’un flux océanique pourrait revenir, et avec lui les précipitations. D’ici là, aucune pluie et aucune chute de neige ne sont donc attendues, une mauvaise nouvelle pour les stations de ski à l’approche des vacances d’hiver avec un enneigement désormais déficitaire à basse altitude.

Déjà le spectre de 1976 ?

Aucune pluie significative n’est donc attendue au cours des trois prochaines semaines, ce qui signifie également que les pluviomètres de plusieurs villes du sud-est telles que Tende et Puget-Théniers (Alpes-Maritimes) ou encore Hyères et Le Castellet (Var) resteront à 0 mm pour ce premier mois de l’année, un record. Dans le même temps, le niveau des nappes phréatiques est déjà qualifié de "modérément bas " dans le centre-ouest et du Grand Est aux régions méditerranéennes.

Avec une telle situation, doit-on déjà craindre le spectre d’une sécheresse pour le printemps ou l’été ? Les prochaines semaines seront déterminantes car si les précipitations restent aux abonnées absentes, le problème d’une recharge optimale des nappes souterraines se posera à l’approche du printemps. D’ailleurs, la sécheresse de 1976 qui fait toujours référence aujourd’hui avait débuté de cette manière avec la mise en place d’une situation de blocage anticyclonique en première quinzaine de janvier. Elle s’était ensuite poursuivie jusqu’au début de l’automne avec de rares pauses dépressionnaires… Affaire à suivre !