La France sous la menace d'une vague de froid en fin de semaine ?

Un match va bientôt se jouer au-dessus de nos têtes ! L'air froid sur l'Europe du nord pourrait bien l'emporter face à l'air doux en provenance de Méditerranée. Cela conduirait à un refroidissement sensible dès ce week-end sur une grande partie de la France...

neige
Le froid et la neige pourraient faire le retour dès ce week-end sur le nord-ouest du pays...

Il est vrai qu'à cette heure le froid paraît bien loin ! Ce mardi après-midi, les températures ont été printanières sur une grande partie du pays, avec par exemple 14°C à Rouen et Auxerre, 15°C à Paris et Clermont-Ferrand, 18°C à Agen et 21°C à Perpignan !

En ce début de semaine, notre pays reste soumis à un flux de sud-ouest très doux mais aussi très perturbé, avec des pluies abondantes qui ont causé de nombreuses inondations, notamment en Nouvelle-Aquitaine mais aussi sur l'extrême nord.

Cette situation devrait bientôt évoluer avec un match qui se jouera en fin de semaine : la rencontre entre l'air froid présent sur l'Europe du nord et l'air doux qui tente de remonter de Méditerranée. Qui va l'emporter ? En cas de victoire du froid, l'hiver pourrait faire son retour dès ce week-end par le nord-ouest de la France...

La France au milieu d'un conflit de masse d'air !

Pour l'heure la situation est plutôt classique : les basses pressions circulent entre l'Atlantique nord et la Scandinavie alors que les hautes pressions sont pour l'instant présentes sur le Maghreb. Ces dernières vont remonter vers le sud de l'Europe à partir de mercredi, apportant un temps calme et doux sur le sud de la France, notamment jeudi et vendredi.

Pendant ce temps, la zone de basses pressions présente sur le nord de l'Europe tentera de progresser vers la France à partir de vendredi. Entre l'air froid au nord, et l'air doux au sud, notre pays sera au centre d'un duel qui se poursuivra durant la journée de samedi, donnant lieu à de fortes disparités thermiques d'un endroit à l'autre de la zone de conflit.

L'air froid progressera par le nord-ouest du pays samedi avec l'instauration d'un flux continental, alors que la douceur persistera sur une grande partie est. L'écart de températures pourrait être phénoménal, entre à peine 3°C ou 4°C samedi après-midi en Normandie et plus de 15°C à Lyon !

Dimanche, l'air froid devrait finir par s'engouffrer sur un plus grand nombre de régions, avec un net refroidissement sur l'est du pays et des chutes de neige qui pourraient se produire à très basse altitude, voire en plaine.

De fortes incertitudes par la suite

S'il est à peu près acquis que le froid devrait emporter une bataille ce week-end, il n'est pas totalement sûr qu'il gagnera entièrement le match. Et en parlant de match, un autre se joue en ce moment même entre les différents modèles météorologiques.

A l'heure de l'écriture de cet article, le modèle européen (ECMWF) envisage l'instauration durable du froid à partir de dimanche et tout au long de la semaine suivante. Il s'agirait d'un froid marqué, avec des températures 5 à 10°C sous les normales de saison ! Selon ce scénario, de la neige jusqu'en plaine ne serait pas à exclure sur le nord du pays en milieu de semaine prochaine.

L'autre option est celle avancée par le modèle américain (GFS) qui est nettement moins froid que son collègue européen. Sur ce dernier, l'air froid s'engouffrerait sur la France entre samedi et dimanche mais de façon moins durable et moins intense que l'envisage le modèle européen. On observerait tout de même une baisse des températures, mais le flux d'ouest finirait par rapporter de la douceur en début de semaine suivante.

Il faudra donc suivre attentivement l'évolution ces prochains jours pour savoir si l'on passera effectivement du parapluie au bonnet...