L’été s’installe en fin de semaine, jusqu’à 28°C attendus !

Avec un flux s’orientant au secteur sud, la France s’apprête à vivre son 1er épisode de chaleur généralisé alors que nous sommes entrés dans la 4ème semaine de confinement. Cette situation devrait persister plusieurs jours.

Météo estivale généralisée en fin de semaine avec un ciel souvent bleu et des températures s'envolant littéralement...
Météo estivale généralisée en fin de semaine avec un ciel souvent bleu et des températures s'envolant littéralement...

Si le soleil est au rendez-vous depuis plusieurs jours dans la plupart des régions, la chaleur va s’inviter pour cette 2ème partie de semaine. L’anticyclone se décalant vers l’Europe centrale ces prochains jours, le flux va ainsi s’orienter au secteur sud, apportant une masse d’air chaud d’origine subtropical. Elle englobera à partir de ce mercredi et surtout entre jeudi et vendredi l’ensemble du territoire, faisant grimper les températures à des niveaux remarquables pour une première quinzaine d’avril. Elles se situeront alors jusqu’à 10°C voire plus au-dessus des normales saisonnières.

Néanmoins, cet avant-goût estival généralisé ne s’annonce pas exceptionnel car il s’en produit régulièrement entre la mi-avril et le début du mois de mai. Par ailleurs, sa durée se limitera à quelques jours avant que des orages n’y mettent fin au cours du week-end.

Le seuil de chaleur atteint dans la plupart des régions

Fixé à 25°C selon les normes météorologiques, le seuil de chaleur sera atteint pour la 1ère fois de l’année dans de nombreuses villes entre jeudi et vendredi. Dès mardi après-midi, les thermomètres de Strasbourg ont déjà dépassé ce niveau avec 25.1°C enregistrés à l’aéroport tandis qu’il a été frôlé à Colmar et à Brive avec 24.9°C, à Troyes avec 24.8°C ou encore à Auxerre avec 24.7°C.

Mercredi après-midi, certaines villes connaîtront une hausse d’un ou deux degrés par rapport à la veille avec la barre des 20°C franchie quasiment partout, exception faite de Nice, Perpignan où Ajaccio avec un mercure stagnant à 19°C en raison de la présence d’une brise marine. Ailleurs, il atteindra quelque 20 à 22°C en Bretagne, 22 à 23°C le long de la Loire et de la Garonne, 24°C à Lille, Rouen, Reims, Paris, Lyon ou Grenoble et de nouvelles pointes à 25°C possibles entre la Champagne et l’Yonne, en passant par l’Aube.

Mais le pic de chaleur sera véritablement atteint en deuxième partie de semaine. Jeudi après-midi, la barre des 25°C sera atteinte sur les trois quarts ouest et nord du pays ainsi qu’en vallée du Rhône. Localement, des pointes à 26°C pourront même être observées entre l’Aquitaine et la Champagne, en passant par le bassin parisien, les régions centrales et le Lyonnais. Vendredi après-midi, les valeurs progresseront encore sensiblement. C’est alors que des pics à 28°C pourront être enregistrés entre les Charentes, le val de Loire et jusqu’aux confins de la Champagne-Ardenne. Plus généralement, le mercure atteindra 26°C à Paris, Caen, Rennes, Strasbourg, Auxerre, Poitiers, Lyon ou encore Bordeaux.

Sans atteindre des records pour un mois d’avril, ces maximales seront situées entre 8 et 12°C au-dessus des normales pour un 10 avril ! Paradoxalement, avec ce flux de sud, c’est de l’air maritime qui concernera les régions méditerranéennes et qui empêchera les thermomètres de flamber. Ainsi, les maximales ne dépasseront pas les 20°C l’après-midi dans le sud-est, soit un niveau proche des valeurs habituellement observées à cette période de l’année.

Une chaleur tournant à l’orage ce week-end

La situation météo va évoluer ce week-end avec des basses pressions se rapprochant de la Bretagne. Accompagnées d’un air océanique un peu plus frais, elles vont engendrer un conflit de masses d’air responsable de l’apparition de quelques averses voire de quelques orages. Ce sera essentiellement le cas dans le nord-ouest, au sud de la Garonne mais aussi sur l’ensemble des reliefs samedi après-midi. Si dans un premier temps l’instabilité demeurera limitée, elle deviendra plus marquée en cours de journée de dimanche selon l’axe habituel, entre le sud-ouest et le nord-est du pays avec des orages localement forts. Le risque orageux régressera en même temps que les averses, en début de semaine prochaine.

Ce changement de temps aura également pour effet de faire baisser les températures, uniquement en Bretagne samedi après-midi. Ailleurs, la chaleur sera toujours d’actualité en devenant parfois lourde. Comme les jours précédents, il fera plus chaud au nord qu’au sud avec souvent plus de 25°C dans les régions septentrionales et entre 18 et 25°C plus au sud. Dimanche, la baisse du mercure se généralisera avec souvent 4 à 6°C de moins que la veille avant de s’accentuer lundi, les températures maximales retrouvant alors un niveau conforme aux normales de saison.