Fortes précipitations, crues, avalanches : une fin de semaine agitée !

Après un début janvier caractérisé par un froid marqué, ce sont désormais les précipitations qui vont faire l'actualité avec d'abondantes pluies en plaine et de fortes chutes de neige en montagne. Elles pourront conduire à des risques d'avalanches et d'inondations.

Météo agitée jusqu'en fin de semaine avec de fortes précipitations au programme sous forme de pluie en plaine et de neige en montagne.
Météo agitée jusqu'en fin de semaine avec de fortes précipitations au programme sous forme de pluie en plaine et de neige en montagne.

Entre un anticyclone en retrait s'étirant des Açores à la Péninsule Ibérique et une dépression circulant du sud de la Scandinavie vers l'Europe centrale, c'est un flux d'ouest-nord-ouest qui domine sur le pays. Dans ces conditions, la masse d'air s'est sensiblement radoucie en altitude mais des poches d'air plus froid persistent dans l'est du pays, en particulier à proximité des reliefs et dans les vallées intérieures des Alpes. Avec des perturbations ondulant jusqu'à la fin de la semaine, ces prochains jours s'annoncent donc agités avec à la clé, des risques d'inondations en plaine et d'avalanches en montagne.

L'équivalent d'un mois de pluie en quelques jours

Après le passage d'une première perturbation pluvio-neigeuse durant la journée de mardi, une nouvelle zone de précipitations concernera le pays ce mercredi. Elle s'étirera de la Normandie et des Hauts-de-France jusqu'au centre-est avec des pluies généralement faibles mais continues. Ce même front pluvieux ondulera sur ces mêmes régions tout au long de la journée de jeudi avec des précipitations se renforçant sensiblement. Il faudra patienter jusqu'à vendredi pour que ces pluies s'estompent progressivement au nord de la Seine, puis dans le Grand Est et enfin entre la Bourgogne-Franche-Comté et l'Auvergne-Rhône-Alpes. À la faveur d'une nouvelle baisse des températures, la neige pourrait d'ailleurs remplacer la pluie jeudi entre les Ardennes et l'Alsace et plus largement sur le quart nord-est durant les dernières heures de présence de la perturbation vendredi.


Sur l'ensemble de l'épisode depuis mardi et jusqu'en fin de semaine soit en moins de 96 heures, les cumuls atteindront le plus souvent 40 à 60 voire 70 mm entre la Seine-Maritime et l'Alsace et des régions centrales au nord des Alpes, ce qui représente l'équivalent d'un mois de pluie. À proximité immédiate des reliefs tels que le plateau de Langres, le pays de Caux, le Morvan et bien sûr les Vosges, le Jura, le nord des Alpes et le Massif Central, des cumuls s'approchant des 100 mm ne sont pas à exclure. Alors que les sols sont saturés en eau après une fin d'année 2020 très humide, des cours d'eau pourront ponctuellement déborder dans ces régions et générer quelques inondations.

Jusqu'à un mètre de neige fraîche en montagne

Comme c'est souvent le cas en hiver, qui dit pluie en plaine dit neige en montagne et elle s'annonce à nouveau particulièrement abondante. Pour cette journée de mercredi, la limite pluie-neige s'établira autour 700 à 900 m d'altitude entre le Jura et les Alpes où les chutes de neige seront les plus marquées et même parfois dès 600 m en Haute-Savoie, comme dans la vallée de l'Arve, contre 1300 m en Auvergne. Après une relative accalmie dans la nuit de mardi à mercredi et mercredi matin, un nouveau renforcement des précipitations s'opérera dans l'après-midi pour persister toute la journée de jeudi puis vendredi, tout en faiblissant très progressivement à l'approche du week-end.

Les quantités attendues en moyenne montagne sont de l'ordre de 50 à 80 cm de neige entre Vosges et Jura et dépassant ponctuellement le mètre sur le nord des Alpes. En raison du vent qui soufflera régulièrement et d'une limite pluie-neige fluctuante, le manteau neigeux sera particulièrement instable. Le risque de coulées de neige s'annonce ainsi important sur les reliefs vosgiens et jurassiens tandis que le risque d'avalanches deviendra de plus en plus fort sur les massifs de Savoie, de Haute-Savoie et de l'Isère. Une vigilance orange neige-verglas a d'ailleurs été émise sur plusieurs départements.