À quand le retour de l’été au nord ?

Si les régions du sud et du sud-est profitent d’une météo estivale, l’ouest et le nord sont en revanche sous l’influence des nuages et de la pluie depuis une dizaine de jours mais la donne va bientôt changer.

Guillaume Woznica Guillaume Woznica 16 Août 2019 - 03:36 UTC
Les vacanciers de la fin août vont renouer avec des conditions météo plus estivales en toutes régions.
Les vacanciers de la fin août vont renouer avec des conditions météo plus estivales en toutes régions.

Mais que fait l’anticyclone ? S’il s’est imposé sans difficulté en juin et en juillet, la situation a depuis bien changé. Le mois d’août est arrivé et avec lui, les nuages et parfois la fraîcheur de l’Atlantique jusqu’au nord-est. Les hautes pressions se sont en effet repliées vers les Açores et ne protègent réellement que les régions du sud, depuis les Pyrénées jusqu’aux Alpes et à la Méditerranée. Les vacanciers qui ont ainsi fait le choix de partir en 1ère quinzaine d’août vers la Bretagne, la Vendée, la Normandie où la Côte d’Opale font grise mine mais tout n’est pas perdu, la situation va se débloquer la semaine prochaine avec l’extension de l’anticyclone en direction de l’Europe de l’ouest.

Nette amélioration en début de semaine

Après un week-end marqué par de fortes pluies - bienfaitrices dans ce contexte de sécheresse - pour le nord-ouest, les pressions commenceront à remonter dès lundi par l’Atlantique avec un temps à nouveau plus sec depuis ces régions jusqu’au nord-est dans un ciel encore assez nuageux. La météo restera en revanche chaotique des Pyrénées aux massifs de l’est et près de la Manche avec quelques averses, parfois orageuses sur les reliefs. Cette instabilité se limitera mardi aux régions les plus à l’est tandis que les éclaircies seront de plus en plus larges près de l’océan et aussi à proximité de la Grande Bleue où le ciel sera même totalement dégagé.

Mercredi, le risque de pluies ou d’averses en plaine aura disparu. Seules quelques ondées pourront se déclencher en cours d’après-midi de manière tout à fait classique sur les reliefs alpins et pyrénéens. Le retour de ces conditions météo plus clémentes s’accompagnera de températures estivales dans les régions méridionales avec des maximales de l’ordre de 25 à 30°C en moyenne, jusqu’à 34°C dans l’arrière-pays méditerranéen. Plus au nord, les valeurs progresseront moins pour afficher un niveau de saison, de 20°C sur la côte normande à 26°C dans le Centre-Val de Loire.

Le bleu dominera dans le ciel de Bretagne après une première quinzaine d'août maussade.
Le bleu dominera dans le ciel de Bretagne après une première quinzaine d'août maussade.

Retour de l’été en fin de semaine

L’anticyclone se renforcera plus nettement en deuxième partie de semaine. Ainsi, à partir de jeudi et jusqu’au week-end des 24 et 25 août inclus, c’est un temps parfaitement ensoleillé qui dominera sur l’ensemble du pays. Deux paramètres s’ajouteront néanmoins avec quelques bourgeonnements nuageux voire orageux en montagne l’après-midi et surtout, le mistral et la tramontane s’annoncent très présents dans le sud-est où le risque d’incendies deviendra à nouveau maximal. Selon les derniers scénarios, ce temps calme et généralement sec devrait se maintenir jusqu’à la fin du mois.

Si le soleil est acquis la semaine prochaine, un doute subsiste au niveau des températures de l’après-midi. Après des matinées fraîches avec ponctuellement moins de 10°C dans les campagnes du nord et de l’est, les maximales pourraient avoir du mal à remonter avec la présence d’une masse d’air assez frais au-dessus de la France. Malgré tout, grâce à l’ensoleillement, les niveaux ne seront pas inférieurs aux normales. Ils seront soit conformes aux valeurs de saison, soit supérieurs. Dans le sud, les thermomètres dépasseront probablement les 30°C tandis que la hausse sera plus modérée au nord avec une moyenne de 25°C.

Publicité