tameteo.com

Saison des ouragans "extrêmement" active : mise à jour des prévisions

Les scientifiques de la NOAA ont mis à jour leurs prévisions pour la saison des ouragans 2020 dans le bassin atlantique et annoncent désormais jusqu'à 25 tempêtes nommées. 9 systèmes se sont déjà formés et la partie la plus active de la saison ne fait que commencer.

La dernière mise à jour des prévisions prévoit jusqu'à 25 systèmes nommés, mais les 28 enregistrés en 2005 ne devraient pas être dépassés.
La dernière mise à jour des prévisions prévoit jusqu'à 25 systèmes nommés, mais les 28 enregistrés en 2005 ne devraient pas être dépassés.

Après un nombre record de 9 cyclones nommés dans l'océan Atlantique au cours des deux derniers mois, les scientifiques de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) ont mis à jour leurs prévisions pour le reste de la saison des ouragans, confirmant qu'il serait extrêmement actif.

"Cela s'annonce comme l'une des saisons les plus actives jamais enregistrées", a déclaré Louis Uccellini, directeur du service national de prévisions.

On estime qu'il pourrait y avoir 19 à 25 tempêtes nommées, c'est-à-dire celles qui dépassent 61 km/h de vent moyen. Parmi celles-ci, 7 à 11 pourraient atteindre la catégorie des ouragans (plus de 120 km/h), dont 3 à 6 de catégorie supérieur ou égale à 3 (ouragan majeur).

Gerry Bell, le principal prévisionniste de la NOAA, a noté que "nous n'avons jamais prévu jusqu'à 25 tempêtes nommées auparavant". Mais il a déclaré que la saison ne serait probablement pas aussi active qu'elle ne l'était en 2005, lorsqu'il y avait eu 28 tempêtes nommées et que le service météorologique devait se tourner vers l'alphabet grec pour nommer les systèmes cycloniques.

Des chiffres qui montrent une saison très active

La saison a officiellement commencé le 1er juin et nous avons déjà vu neuf systèmes nommés, dont le dernier ouragan Isaias, qui a frappé les Bahamas et la côte est des États-Unis. Il s'agit du plus grand nombre de tempêtes enregistrées au cours des deux premiers mois d'une saison.

Il est important de noter que ces premiers mois de la saison ont tendance à être relativement calmes et qu'environ 95% des tempêtes tropicales se produisent entre la mi-août et la fin octobre, le 10 septembre étant considéré comme le pic de la saison.

Historiquement, seules deux tempêtes nommées se forment en moyenne jusqu'au début du mois d'août et il est nécessaire d'attendre début octobre pour nommer la neuvième tempête, ce qui s'est produit beaucoup plus tôt cette année.

Les causes

Les conditions océaniques et atmosphériques actuelles qui rendent possible une saison des ouragans "extrêmement active" sont des températures de surface de la mer plus chaudes que la moyenne dans l'océan Atlantique tropical et la mer des Caraïbes, un faible cisaillement vertical du vent ainsi que des alizés plus tropicaux. D'autant que ces conditions devraient persister au cours des prochains mois.

Un facteur climatique important derrière ces conditions est aussi la phase chaude en cours de l'oscillation multidécennale atlantique (AMO), qui a réapparu en 1995 et a depuis lors favorisé des saisons des ouragans plus actives.

Un autre facteur climatique contributif cette année est la possibilité de développement de La Niña dans les mois à venir (courant froid dans le Pacifique). La Niña pourrait encore affaiblir le cisaillement du vent sur le bassin atlantique, permettant aux tempêtes de se développer et de s'intensifier.