Où partir cet été ? La Polynésie française, le trésor du Pacifique !

15 000 km séparent la France métropolitaine de la Polynésie française. Composée de 118 îles réparties sur une surface équivalente à l'Europe, les îles de Tahiti et de Bora Bora sauront vous faire oublier ce début d'année 2020 chaotique. Voyage vers la France du bout du monde...

Moorea
Coucher de soleil avec vue sur Moorea, l'île soeur de Tahiti.

À 22h de vol de Paris, au sud de l'océan pacifique se cache la Polynésie française. Elle est composée de 118 îles étendues sur un territoire maritime de la taille de l'Europe occidentale, et divisée en cinq archipels, aux cultures distinctes : l'archipel des Iles de la Société, les Australes, les Marquises, les Tuamotu et les Gambier. Bien loin de cette crise sanitaire mondiale - aucun mort déploré durant la crise du Covid-19 ! - la Polynésie rouvre ses frontières aux touristes à partir de la mi-juillet et sans quarantaine. Une destination qui saura vous faire rêver par ses somptueux paysages et sa culture authentique et préservée.

La Polynésie française, mythe et légende :

Grands orateurs, les polynésiens racontaient l'histoire de leurs îles en légende. C'est ainsi que Maui, un jeune dieu parti à la pêche, aurait créée la Polynésie. Ces îles sont toutes née d'une activité volcanique, certaines perçant la surface de la mer et d'autres restées à l'état de volcan sous-marin. Pourtant issues de la même activité volcanique, ces îles sont bien différentes : Nuku Hiva (Marquises) est une île montagneuse, les falaises altières y rencontrent les vagues tumultueuses de l'océan pacifique. Alors qu'à Rangiroa (Tuamotu) on parlera d'atolls : ces îles basses et plates, sont entourées de lagon bleu turquoise. Ces atolls sont malheureusement voués à disparaitre avec la montée des eaux et le réchauffement climatique.

Autre chose à savoir avant de partir en Polynésie : il n'existe que deux saisons. La meilleure période pour y aller reste l'hiver austral, entre avril et octobre. Les températures sont supportables, aux alentours des 25°C en moyenne. Et le temps est sec et calme, parfait pour des activités nautiques ou pédestres. L'été austral s'étend de novembre à avril. C'est la saison humide, aussi appelée par les polynésiens matarii i ni'a, qui signifie la période de l'abondance. Les pluies diluviennes permettent à la terre de s'abreuver et offrent cette nature verdoyante et généreuse. Les températures sont comprises entre 28 et 30°C mais le taux d'humidité élevé donne un ressenti de presque 35°C ! La température de l'eau est de 25°C en moyenne à l'année.

Le voyage d'une vie :

Certes, c'est une destination onéreuse et éloignée. Mais la Polynésie française est souvent le voyage d'une vie. Elle a su séduire de nombreuses personnalités du monde entier. Vous pourrez visiter l'île aux oiseaux de Tetiaroa (Iles de la Société) appartenant au célèbre acteur américain Marlon Brando, voir la culture polynésienne ancestrale à travers les tableaux de Paul Gauguin ou vous recueillir sur la tombe de Jacques Brel aux Marquises. Au delà des magnifiques paysages, le plus beau à voir se passe sous l'eau, les plages sont propices à la nage en masque et tuba parmi les raies, requins pointes noirs inoffensifs et autres poissons de lagon. Les destinations comme les Tuamotu sont très prisées par les amateurs de plongée sous-marine.

Entre août et novembre, on peut même nager avec les baleines à bosse, venues mettre bas dans les eaux chaudes. Le spot de Teahupo'o, presqu'île de Tahiti, a été sélectionné pour l'épreuve de surf aux JO 2024 car connu pour être l'une des plus grosses vagues du monde. Le sport traditionnel est la pirogue. Chaque année en novembre est organisée la course internationale de l'Hawaiki Nui Va'a, qui consiste à relier les îles de Huahine, Taha'a, Raiatea et Bora Bora en pirogue. Les fermes perlières vous ouvrent leurs portes pour découvrir les trésors de la mer : la perle noire. Plus que les paysages et les activités, c'est l'hospitalité et la gentillesse de sa population qui vous marquera le plus.