Orages : pluies diluviennes, inondations, coulées de boue… Les dernières images impressionnantes !

Depuis plusieurs semaines, des orages se développent quotidiennement dans de nombreuses régions. Ce fut particulièrement le cas ce dimanche avec des phénomènes violents qui ont provoqué des dégâts parfois importants.

Il y a de l’orage dans l’air ! Par évolution diurne dans une situation dite de marais barométrique, le ciel se charge souvent à partir de la mi-journée et devient rapidement menaçant. Des cellules orageuses peuvent alors se former et générer une forte activité électrique. C’est ce qu’il s’est passé ce dimanche après-midi ainsi qu’en soirée dans la moitié sud du pays et des Hauts-de-France jusqu’au flanc est, en passant par la région parisienne. Au total, près de 20.000 éclairs ont été recensés, l’Aube et la Marne ayant été les départements les plus foudroyés avec environ 2.000 éclairs dans chacun d’entre eux.

Parmi les secteurs touchés ce dimanche, on retrouve la capitale qui a été le théâtre d’un orage particulièrement pluvieux en soirée. Ainsi, vers 21 heures, des trombes d’eau se sont abattues sur le nord de l’agglomération parisienne avec jusqu’à 20 mm de pluie recueillis en moins de 30 minutes aux stations de Lariboisière et de Belleville contre seulement 2 mm à la station du parc Montsouris. Conséquence de l’intensité des précipitations et de l’imperméabilisation des sols, d’importants ruissellements ont été observés. Certaines stations de métro se sont même retrouvées inondées en début de soirée.

Autre zone concernée ce dimanche : l’Isère. Là aussi, l’orage qui fut très localisé s’est accompagné de précipitations intenses. Le village de Livet-et-Gavet situé au pied de montagnes a même été touché par une véritable coulée de boue qui a envahi une cinquantaine d’habitations. Les images des dégâts provoqués par ces intempéries sont impressionnantes. Toujours dans le centre-est, l’agglomération dijonnaise a aussi subi les assauts du ciel avec plus de 40 mm de pluie tombés en une heure. Même constat dans le Rhône avec plus de 50 mm recueillis dont 27 mm en une heure à Saint-Georges-de-Reneins.

Après l’Île-de-France, la Bourgogne et la région Rhône-Alpes, l’Occitanie a également eu le droit à une instabilité marquée. Sa capitale régionale, Toulouse, a connu des pluies diluviennes peu après 17 heures. Si les stations officielles situées sur les aéroports de Francazal et de Blagnac n’ont quasiment rien eu, il est tombé jusqu’à 70 mm dans le centre-ville, soit davantage que le cumul normal d’un mois de juin ! Outre les inondations qui ont nécessité une centaine d’interventions des secours, des dégâts ont été signalés en raison de grêlons plus gros que des glaçons qui ont touché certains quartiers de la ville.

L’Aquitaine a également été touchée par des orages dimanche après-midi. Entre les Landes et le Pays Basque, des cumuls de pluies de l’ordre de 30 à 40 mm ont été mesurés en seulement une heure. Là aussi, ils ont généré des ruissellements urbains voire quelques inondations et coulées de boue. Plusieurs routes ont par ailleurs été fermées à la circulation à la suite de chutes d’arbres provoquées par de violentes rafales de vent sous orages.

Vidéos marquantes