Nouveau risque de neige jeudi soir au nord

Jeudi matin, une nouvelle perturbation arrivera par le sud ouest : en se confrontant à de l'air froid qui fera de la résistance entre la Normandie et les Hauts-de-France, la pluie devrait se transformer en neige.

Nouveau risque de neige jeudi soir au nord
Nouvelles chutes ce jeudi soir entre la Normandie et les Hauts-de-France.

Vent, chutes de neige et coupures de courant : comme prévu, la tempête Gabriel, plutôt modérée et tout à fait normale pour la saison, a traversé le nord du pays entre ce mardi et mercredi. Les rafales maximales ont atteint fréquemment les 110 à 134 km/h le long des côtes entre l’ouest de la Bretagne et le Pays Basque. Dans les terres, certaines rafales ont atteint les 100/110 km/h au maximum.

La perturbation neigeuse qui lui était associée a provoqué des difficultés de circulation et a donné les plus forts cumuls dans la région Hauts de France et l'île de France : on a ainsi relevé 12 cm à Lille, 10 cm dans les Yvelines, 7 cm dans le Val d’Oise et la Seine-et-Marne pendant la nuit mais aussi 12 cm dans les Ardennes et 15 cm dans la Meuse en cours de journée. Même si l’on a observé un net retour au calme mercredi après-midi, il sera sans doute de courte durée.

De la neige en fin de journée

Ce jeudi matin, de nombreux brouillards givrants et phénomènes glissants sont attendus sur toute la moitié nord en raison des températures très basses sur ces régions (-7°C a Amiens -5°C a Lille, -3 à Paris…). Puis, une nouvelle perturbation active va remonter d’Espagne en matinée donnant de fréquentes averses sur le sud ouest. Dans le courant de l’après-midi, cette même perturbation qui remonte du sud va venir se confronter à de l’air froid présent encore sur le nord du pays. En arrivant en fin d’après-midi (15-16h) sur la Normandie et l’Île-de-France, elle pourrait donner des pluies verglaçantes ou chutes de neige, puis progressivement dans la soirée, en remontant vers le nord, elle donnera alors de nouveau de la neige, qui devrait tenir au sol.

1 à 5 cm au sol

Si l’on pensait au préalable que la pluie prendrait le relais, ce ne sera peut-être finalement pas le cas sur les Hauts-de-France, une partie de la Champagne, les Ardennes, voir l’Île-de-France (mais pas Paris en revanche). Cet épisode n'aura rien de comparable avec celui de la nuit de mardi à mercredi, néanmoins quelques centimètres au sol seront possibles sur l'ensemble de ces régions : 1 à 5 cm de poudreuse pourrait venir recouvrir les sols. Ailleurs il s'agira davantage de pluies verglaçantes.