Montagne : l’hiver s’installe, les images des 1ères chutes de neige !

Quelques jours après le passage à l’heure d’hiver, les premières véritables chutes de neige de la saison se sont manifestées sur tous les massifs… De quoi ravir les amoureux de la montagne qui se préparent pour la saison hivernale !

Avec un flux s’orientant au secteur nord à nord-ouest après les passages pluvieux du week-end de la Toussaint, une masse d’air d’origine polaire a envahi la France entre mardi et mercredi, apportant alors les premières véritables chutes de neige de la saison. Seuls les massifs des Pyrénées et des Alpes avaient pu connaître quelques flocons en tout début de mois et uniquement à haute altitude. Cette fois, l’or blanc est tombé sur tous les reliefs, des Vosges au Cantal en passant par le Jura et les montagnes pyrénéennes et alpines. 

Avec des températures en nette baisse, la limite pluie-neige s’est établie le plus souvent aux alentours de 1200 mètres d’altitude en moyenne mais ponctuellement, les premiers flocons sont tombés encore plus bas, dès 900 m par exemple entre l’Ain et les Savoies. Quelque 30 centimètres de neige sont ainsi tombés dans les Alpes au-delà de 2 000 mètres d'altitude et une quinzaine de centimètres dès 1800 m. Enfin, une couche de 5 à 10 cm a pu être mesurée vers 1400 m d’altitude. Il s’agit là des premières véritables chutes de neige de la saison qui se manifestent plus d’un mois après celles observées en début de saison l’année dernière. 

Ces flocons sont une aubaine pour les stations de ski, jusqu'ici bien dépourvues. Plusieurs domaines se préparent ainsi à la grande ouverture de la saison hivernale qui interviendra dès la fin du mois de novembre, comme à Val Thorens ou aux 2 Alpes. D’ici là, il faudra encore plusieurs épisodes neigeux pour assurer un bon début de saison, surtout après une année 2020-2021 qui était restée blanche en raison de la pandémie. Pour l’heure, aucune nouvelle chute de neige n’est attendue dans les 10 jours, mais pas d’inquiétude néanmoins. 

Les autres massifs ont également vu tomber la neige tomber à une altitude assez basse, parfois dès 1000 mètres. C’est le cas du Cantal où l’épisode est malgré tout resté faible, si bien que les routes d'altitude restent, pour le moment, ouvertes. Même constat dans les Vosges et le Jura où l’or blanc a eu du mal à remplacer la pluie dans un premier temps mais mercredi, les paysages ont véritablement blanchi avec une couche de l’ordre de 5 à 10 cm.  

Les Pyrénées n’ont pas été en reste. La neige est tombée en abondance entre mardi soir et mercredi avec une bonne dizaine de centimètres mesurés, pour le plus grand plaisir des vacanciers de la Toussaint qui avaient choisi la destination montagne. Bonhommes de neige, glissades et batailles ont ainsi ponctué la journée de mercredi des locaux comme des touristes. De nouvelles chutes de neige sont d’ailleurs attendues entre jeudi soir et mercredi sur toute la chaîne pyrénéenne