tameteo.com

Le 5ème océan du monde enfin reconnu !

La prestigieuse National Geographic Society reconnaît la masse d'eau qui entoure l'Antarctique comme le cinquième océan. Retrouvez ici les controverses qui existent depuis des années autour de cette zone et les caractéristiques qui la rendent unique.

La reconnaissance de l'océan Austral ou Antarctique comme le cinquième océan mondial a créé des controverses jusqu'à ce jour.
La reconnaissance de l'océan Austral ou Antarctique comme le cinquième océan mondial a créé des controverses jusqu'à ce jour.

Depuis que la société National Geographic a commencé en 1915 à faire des cartes du monde, elle n'a reconnu que quatre océans : Atlantique, Pacifique, Indien et Arctique.

Ce n'est que le 8 juin - à l'occasion de la Journée des Océans - que cette société, fondée en 1888 aux États-Unis pour promouvoir la connaissance de la géographie mondiale, a reconnu la masse d'eau comme l'océan Austral. Elle entoure complètement l'Antarctique jusqu'à 60 degrés de latitude sud, à l'exclusion du col Drake et de la mer de Scotia, et se « mélange » avec les eaux de trois autres océans.

Malgré le fait que de nombreux pays aient identifié l'océan Austral ou Antarctique dans leurs documents cartographiques depuis des années, le BHI (Bureau hydrographique international) l'a officiellement reconnu en 1937, mais en 1953 il a abrogé le nom en raison de la forte controverse qui existait autour de lui. Et cela reste encore le cas aujourd'hui. Les détracteurs ont considéré ces eaux glacées comme faisant partie des océans qui convergent dans la partie sud de la planète, sans reconnaître les particularités qui la différencient.

D'autres entités internationales telles que le Groupe d'experts des Nations Unies sur les noms géographiques, qui est chargé de normaliser au niveau international les noms des caractéristiques géographiques et marines, n'ont pas non plus officiellement reconnu l'océan Austral. Cependant, le BGN (Bureau des Noms Géographiques) des États-Unis l'appelle déjà "Southern" depuis 1999 et l'agence américaine NOAA (National Office of Oceanic and Atmospheric Administration) depuis février de cette année a reconnu qu'il est différent du reste des océans.

Un océan bien différent des autres

Contrairement aux autres, l'océan Austral ou Antarctique n'est pas limité par les zones continentales qui l'entourent, mais par un courant appelé Courant Circumpolaire Antarctique (ACC) qui circule autour du continent Antarctique. Dans l'ACC, qui s'étend d'ouest en est autour de l'Antarctique, les eaux sont plus froides et moins salées.

Il est très intéressant que le soi-disant « tapis roulant », qui est un système mondial de circulation d'eau qui transporte la chaleur à travers la planète, reçoive une grande influence de l'ACC, qui attire les eaux des océans Atlantique, Pacifique et Indien et il les propulse sur leur chemin.

L'océan Austral, récemment reconnu, est composé des eaux qui entourent l'Antarctique jusqu'à 60 degrés de latitude sud. Sources : NASA/JPL ; Bureau hydrographique international (BHI).
L'océan Austral, récemment reconnu, est composé des eaux qui entourent l'Antarctique jusqu'à 60 degrés de latitude sud. Sources : NASA/JPL ; Bureau hydrographique international (BHI).

Pour l'instant, les eaux froides du ACC maintiennent l'océan Austral et le continent antarctique, qui abritent des espèces endémiques, dans des écosystèmes protégés de la prédation humaine et de l'impact du changement climatique.

Le saviez-vous ? L'eau froide et dense qui coule au fond de l'océan Austral aide à stocker le carbone dans les profondeurs.

La National Geographic Society, reconnaissant qu'elle va désormais individualiser l'océan Austral, a eu pour objectif de donner de la visibilité à cette masse océanique et de promouvoir une campagne pour sa protection. Espérons dans le futur d'autres actions de cette société d'explorateurs, qui depuis plus de 100 ans fait connaître les merveilles de notre planète.