tameteo.com

Himalaya : la fonte des glaciers menace des millions de personnes !

La fonte des glaciers de l'Himalaya s'accélère et menace l'approvisionnement en eau de plusieurs millions de personnes en Asie.

Himalaya
Les glaciers himalayens ont perdu près de 40% de leur superficie totale depuis le Petit âge glaciaire.

C'est un fait, les glaciers du monde entier sont en train de fondre : d'abord un énorme glacier de l'Antarctique est sur le point de s'effondrer comme nous vous en informions il y a quelques jours. Ce sont des recherches dirigées par l'université de Leeds, au Royaume-Uni, qui révèlent cette fois-ci que les glaciers de l'Himalaya fondent à vitesse croissante...

Cette étude révèle qu'au cours des dernières décennies, les glaciers de l'Himalaya ont fondu dix fois plus rapidement que lors de la dernière expansion majeure - aussi baptisée Petit âge glaciaire - il y 400-700 ans. Et ce n'est pas tout, les glaciers himalayens rétrécissent beaucoup plus vite que les autres glaciers du monde, un taux de perte que les chercheurs qualifient "d'exceptionnel".

Les chercheurs ont donc établi une reconstruction de près de 15 000 glaciers de la chaîne de montagne asiatique. À leur apogée, ils recouvraient près de 28 000 kilomètres carrés de superficie. Aujourd'hui, ils ne s'étendent plus que sur 19 600 kilomètres carrés, une perte de surface de 40% ! Et ils n'ont pas perdu qu'en superficie mais aussi en volume.

Ils sont ainsi passés de presque 600 kilomètres cubes à seulement 300 kilomètres cubes, soit l'équivalent de toute la glace contenue dans les Alpes d'Europe centrale, le Caucase et la Scandinavie réunis. La glace transformée en eau lors de sa fonte a fait grimpé le niveau des mers dans le monde de 0,92 millimètres à 1,38 millimètres selon l'équipe de chercheurs.

Le Dr Jonathan Carrivick, auteur de l'étude et directeur adjoint de l'École de géographie de l'Université de Leeds, a déclaré : "Nos résultats montrent clairement que la glace se perd maintenant des glaciers de l'Himalaya à un taux au moins dix fois supérieur au taux moyen au cours de siècles passés. Cette accélération du taux de perte n'est apparue qu'au cours des dernières décennies et coïncide avec le changement climatique induit par l'homme".

La fonte des glaciers himalayens menace également l'approvisionnement en eau de millions d'habitants d'Asie. Et l'accélération de la fonte n'est pas une bonne nouvelle pour les centaines de millions de personnes qui dépendent des principaux systèmes fluviaux asiatique dont le Brahmapoutre, le Gange et l'Indus, pour leur alimentation et leur énergie.

Le co-auteur, le Dr Simon Cook, maître de conférences en géographie et sciences de l'environnement à l'Université de Dundee, a déclaré : "Les habitants de la région constatent déjà des changements qui dépassent tout ce qui a été observé depuis des siècles. Cette recherche n'est que la dernière confirmation que ces changements s'accélèrent et qu'elles auront un impact significatif sur des nations et des régions entières."

Les glaciers de l'Himalaya fondent plus vite dans les régions orientale, entre l'est du Népal et le Bhoutan. Une variation probablement due aux différences de caractéristiques géographiques et à leur interaction avec l'atmosphère qui entraîne des conditions météorologiques différentes. Ils fondent aussi plus rapidement près des lacs plutôt que lorsqu'ils fondent sur terre. Une preuve de plus des conséquences du réchauffement climatique...