tameteo.com

Éruption d'un volcan en Islande : des images impressionnantes !

Vendredi soir, un volcan est entré en éruption sur la péninsule de Reykjanes, en Islande, à la suite de l'intense activité sismique qui prévoyait il y a plusieurs semaines ce scénario. Jetez un coup d'œil aux images époustouflantes des rivières de lave !

Après plusieurs semaines d'activité sismique intense, au cours desquelles plus de 50 000 tremblements de terre ont été enregistrés, l'Islande a finalement enregistré l'éruption volcanique qui était annoncée.

Le volcan situé dans la vallée de Geldingaladur, près de la montagne Fagradalsfjall, sur la péninsule de Reykjanes, au sud-ouest de l'Islande, est entré en éruption à 20h45 (heure locale) vendredi soir dernier (19). L'éruption a eu lieu sur la péninsule reliant la capitale islandaise, Reykjavik, à l'aéroport international de Keflavik. Par précaution, tout le trafic aérien a été suspendu. C'est la première éruption à cet endroit en près de 800 ans !

Dans la vidéo ci-dessous, enregistrée il y a 5 jours, on voit des roches glisser sur la pente au moment où un séisme de magnitude 5,4 s'est produit, précisément sur la péninsule de Reykjanes, ce qui a conduit à la prédiction d'une éruption imminente.

Pendant ce temps, la protection civile a demandé à la population de rester calme et de rester à l'écart de cette zone, tandis qu'un hélicoptère des garde-côtes islandais, avec une équipe scientifique à bord, s'est rendu sur le site pour évaluer l'étendue de l'éruption, détectée pour la première fois par une caméra livestream, et confirmé plus tard par des images satellites thermiques.

Les premières images publiées par l'Institut météorologique islandais (IMO) montrent les rivières de lave sortant de la fissure. Selon Sigmundur Einarsson, un géologue, "il ne s'agit que d'une petite éruption fusive", dans laquelle la lave coule lentement, sachant que les fissures de ces types d'éruptions s'ouvrent et se développent avec le temps.

Les derniers rapports de l'OMI indiquent que "l'éruption est faible et l'activité volcanique a quelque peu diminué depuis la nuit dernière. La fissure éruptive mesure environ 500 à 700 mètres de long. La zone de lave est inférieure à 1 kilomètre carré. Les sources de lave sont petites et les coulées de lave représentent actuellement un danger très localisé".