StoreWindows10

Chaleur dans les Balkans et grande douceur en France !

La dépression Xena qui s'est positionnée en Méditerranée le week-end dernier a fait remonter de l’air très chaud sur les Balkans où de nombreux records ont été battus, comme à Tirana en Albanie avec 31,3°C. Des records de douceur ont aussi été battus dans le nord de la France ce mardi 6 novembre.

Virginie Hilssone Virginie Hilssone 07 Nov 2018 - 08:07 UTC
albanie
Records de chaleur en Albanie avec plus de 31 degrés dans la capitale.

Si des records de froid mensuels ont été battus le dimanche 28 octobre dans le sud-ouest de la France, la situation météo est bien différente en Europe centrale et dans les Balkans qui connaissent un temps anormalement chaud pour la saison. Des températures dignes d'une journée de plein été, ayant dépassé la barre fatidique des 30°C, ont ainsi été relevées en fin de semaine dernière. Le thermomètre a ainsi affiché le 3 novembre dernier 29.5°C a Aydin et 27.5°C à Kas en Turquie, 28.5 °C à Akrotiri à Chypre et 27.7 °C à Bar au Monténégro.

31.3°C ont été relevés dans la capitale Tirana en Albanie, et même 31.8°C à Kuçovë (Qyteti Stalin), soit un nouveau record national… Un record national de chaleur qui a été également battu du côté de la Hongrie durant la journée du jeudi 1er novembre, avec 25.8°C à Körösszakál (ancien record de 25.5°C à Debrecen en novembre 1997). Ces températures élevées et supérieures de près de 15° aux normales saisonnières, se sont étendues des régions côtières de la Croatie, jusqu’à la Grèce et même un peu plus au nord et à l’est, comme en Roumanie où des températures proches de 26°C ont aussi été enregistrées.

Des dépressions en Méditerranée

Ces températures s’expliquent par la position des centres d’actions. Un anticyclone solidement installé en Europe centrale depuis plusieurs semaines permet à des conditions très sèches de se maintenir dans ces régions et favorise donc un ensoleillement maximal. Plus au sud, des dépressions circulant en Méditerranée font remonter dans leur mouvement de l’air d’origine subtropicale de l’Afrique du nord vers l’Europe centrale.

En ce qui concerne le week-end du 3-4 novembre, c’est la dépression nommée Xéna par les Allemands, située en Méditerranée et qui a provoqué de graves inondations du côté de la Sicile, de la Sardaigne mais également fortes pluies en Corse, qui a été placée en vigilance orange pour pluies-inondations, qui a dirigé un flux de sud et fait grimper le mercure sur les Balkans. Un flux de sud qui a fait également grimper les températures en France en ce début de semaine.

Des records de douceur en France

Les températures affichent depuis lundi des valeurs maximales 7-8 degrés au-dessus des normes sur la moitié nord et le Centre notamment. Grâce à une masse d'air douce et des éclaircies présentes sur le nord de la France, des records mensuels de douceur ont même été battus ce mardi 6 novembre dans les Hauts-de-France : avec une température de 20.3°C, jamais il n'avait fait aussi doux en novembre à Lille, notamment, depuis l'ouverture de la station en 1944 (ancien record de 20.1°C le 7 novembre 2015). Des records à Saint-Quentin (19.6°C) mais aussi à Rouvroy (Somme) ont aussi été battus.

Publicité