tameteo.com

Des pluies torrentielles provoquent de terribles inondations au Brésil

Des pluies intenses dans l'après-midi du lundi 7 février dernier ont provoqué des inondations, des crues soudaines et des glissements de terrain dans la région de Volta Redonda dans l'État de Rio de Janeiro. Les images des dégâts sont impressionnantes !

Au début de cette semaine, une zone de convergence sud-atlantique (SACZ) a commencé à se former sur le pays, provoquant des pluies intenses et des accumulations importantes du nord au sud-est, où les volumes d'eau les plus élevés ont été enregistrés, principalement dans sa partie orientale entre l'est de São Paulo et le sud de Minas Gerais et l'état de Rio de Janeiro.

Cependant, c'est à Rio de Janeiro que les précipitations ont causé le plus de désagréments et de dégâts. Des pluies ont certes touché la région en matinée, ce qui est habituel en été, mais elle ont gagné en intensité l'après-midi et, vers la fin de la journée, il a plu de manière torrentielle. En 1 heure seulement, ce sont près de 70 millimètres qui sont tombés dans la région de Volta Redonda, au sud de l'état. D'autres localités, comme la commune de Mendes, ont également enregistré des cumuls importants (100 millimètres). Ces quantités correspondent souvent à ce qui tombe en l'espace d'un mois de février entier.

Suite à ces très fortes pluies, d'importants dégâts ont été signalés. Des inondations, des crues soudaines et des glissements de terrain ont en effet été rapportés. Heureusement, le bilan humain ne fait état d'aucune victime.

Des images de la région de Barra do Piraí et Piraí montrent l'ampleur des dégâts et les images des zones inondées et des glissements de terrain sont saisissantes. Les images les plus impressionnantes sont celles de Vila Rodonda, où la rivière Cachoeirinha a envahi l'un des principaux centres commerciaux de la ville. Par ailleurs, les pluies torrentielles ont entraîné des voitures et mis en danger la vie des conducteurs qui ont été emmenés par surprise.

Les prévisions jusqu'à la fin de la semaine prévoient le maintien du phénomène SACZ, avec la possibilité de nouvelles précipitations intenses. L'alerte reste en place dans de nombreuses régions du pays et la prudence reste de mise.