Des intempéries remarquables à venir dans les Pyrénées-Orientales

Entre mardi et mercredi, les Pyrénées-Orientales subiront des phénomènes intenses : de fortes pluies, d’abondantes chutes de neige et du vent vent sont attendus.

Virginie Hilssone Virginie Hilssone 21 Janv 2020 - 04:00 UTC
Des intempéries sont attendues dans le sud entre mardi et jeudi.
Des intempéries sont attendues dans le sud entre mardi et jeudi.

Alors que le temps restera sec et froid au nord, une dépression baptisé Gloria va générer des intempéries entre le Roussillon et la Corse ce début de semaine. La période est assez atypique, en plein cœur de l'hiver, mais la température de la Méditerranée reste autour de 15- 16°C tandis que cette dépression sera accompagnée d'air bien froid en altitude. Un contraste thermique qui favorise donc ces conditions météo agitées.

Ce lundi, c'est surtout la façade est de l'Espagne et les Baléares qui ont été exposés à de fortes intempéries avec des vents compris de 110 à 130 km/h, et des cumuls de pluie jusqu'à 300 mm, notamment entre Valence et Ibiza. Le littoral catalan est d'ailleurs placé en alerte rouge. La météo a aussi été agitée sur l'est de la Corse, sous l'impulsion d'un vent d'est de 100 à 120 km/h, et de violents orages stationnaires sont à redouter sur la plaine orientale, avec des cumuls pouvant dépasser les 150- 200 mm localement.

Risque d’inondations important

C'est toutefois entre ce mardi et jeudi matin que la situation sera la plus problématique en direction de l'Aude et surtout des Pyrénées-Orientales. Il pourrait bien tomber de 300 à 400 mm en l'espace de 60 heures, et jusqu’à 2 mètres de neige au-dessus de 1800 mètres. Le massif du Canigou situé en bout de chaîne apparaît comme le plus exposé.

Facteur aggravant, les précipitations se feront d'abord sous forme de neige à basse altitude, dès 600 à 800 m, puis un net redoux se mettra en place, avec une limite pluie-neige qui remontera au-dessus de 1800 m, provoquant la fonte d'une grande partie des neiges de basse altitude. Le risque d'inondations sera alors maximal entre mercredi soir et jeudi, notamment pour ce qui concerne le Tech, la Têt ou encore le Réart.

Vent fort

En prime, le vent d'est soufflera en tempête, entre 100 et 120 km/h et perturbera l'écoulement des eaux en même temps qu'il lèvera une houle remarquable de 5 à 7 m. De son côté, Météo-France a appelé à la vigilance avec un «fort risque d'avalanches» en montagne.

Un épisode remarquable et peu commun à cette période de l’année : Les derniers épisodes méditerranéens majeurs en janvier remontent à 2014 (jusqu'à 400 mm en 4 jours dans le Var) et à 1994 (300 mm en 24h dans le Vaucluse).

Publicité