Météo du week-end : des inondations à redouter sur la moitié sud

Pour le prochain week-end, selon nos premières prévisions, les conditions météo s’annoncent anticycloniques quasiment partout sauf près de la Méditerranée où le temps devrait être beaucoup plus perturbé, en particulier samedi entre la Corse et le Roussillon.

Fortes pluies
Épisode méditerranéen : de fortes pluies attendues pendant 48 heures et des inondations redoutées.

Les modèles météorologiques laissent entrevoir un temps calme sur la plupart des régions le week-end prochain. Les nuages bas et les brouillards resteront fréquents le matin, et leur dissipation restera aléatoire sur la moitié nord en journée, comme à Dijon ce mardi où le mercure n’a pas dépassé les 1°C. Les éclaircies seront sans doute plus généreuses dimanche grâce à une petite bise de nord-est qui permettra une dispersion plus facile de ces gouttelettes d’eau en suspension et rafraîchira aussi l’ambiance.

En revanche, dans le sud-est, le temps s’annonce bien plus agité avec la mise en place d’un épisode méditerranéen : les premières pluies se mettront en place dès ce jeudi après-midi à la fois sur le Roussillon et l'est de la Corse. Il faudra cependant attendre vendredi après-midi pour que l'épisode ne débute significativement et dure au moins tout le week-end.

Un temps perturbé entre le Roussillon et la Corse

Le passage d’une goutte froide entre le Portugal et le Maghreb (dépression avec de l'air froid en altitude) provoquera donc ces conditions très perturbées avec très certainement de grosses intempéries du côté des Baléares, en Sardaigne, sur la côte espagnole et le sud de l'Italie. En France, les pluies orageuses les plus abondantes sont attendues pour la journée de samedi sur la région Languedoc-Roussillon, et tout particulièrement les Pyrénées-Orientales, avec des cumuls moyens de 100 à 150 mm, pouvant dépasser les 200 mm sous les orages les plus intenses, soit l’équivalent de deux mois de pluie.

Des risques de ruissellements et d'inondations sont à craindre, d’autant plus que le vent marin soufflera fort sur la côte avec des rafales supérieures à 90-100 km/h. La Corse devrait aussi être concernée, surtout l’est de l'Île, avec des pluies soutenues mais avec des cumuls moins importants. Ailleurs le temps sera calme, mais pas forcément très lumineux car les nuages bas et les brouillards seront nombreux. Ils auront parfois du mal à se dissiper.

Un ambiance plus fraîche dimanche

Dimanche, les pluies devraient disparaître en Languedoc-Roussillon. Seule la Corse demeurera sous la menace d'orages jusqu'en mi-journée avec encore quelques ondées toujours possibles lundi. Ailleurs, les hautes pressions maintiendront un temps calme mais souvent bien nuageux au nord, avec parfois quelques éclaircies grâce au vent qui s’orientera au nord-est faisant baisser les températures. Pour autant, les réserves d'air froid à cette période de l'année ne sont pas encore totalement constituées et l'on n'attend pas de véritable vague de froid.

Néanmoins les gelées matinales feront leur retour et au nord, sous l'influence d'une petite bise, le mercure aura du mal à dépasser les 5-6°C l'après-midi. Au sud, l’ambiance sera un peu plus douce avec des températures entre 10 et 16 degrés.

Pour le début de semaine prochaine, le temps devrait rester calme mais frais : les hautes pressions devraient se reconstituer sur les îles Britanniques et véhiculer un flux d'est continental sur la France. A partir du milieu de semaine, des conditions plus instables en Méditerranée sont à craindre mais cette tendance reste à confirmer.