tameteo.com

Après les records de chaleur, les températures vont dégringoler !

Des températures anormalement élevées ont été enregistrées ces dernières heures en France. Le pays devrait enregistrer des températures à nouveau estivales pendant encore 48 heures avant le retour en force de l'hiver !

été
Plus de 25 degrés en Île-de-France ce mardi 30 mars 2021 !

Cette journée du mardi 30 mars 2021 a été exceptionnelle en France ! Les températures ont été localement 10 à 13 degrés supérieures aux normales de saison. Bien souvent, les températures observées l'après-midi étaient celles normalement enregistrées à la fin juin. Ces températures anormalement chaudes vont se maintenir encore 48 heures sur le pays. Après cette belle période estivale, une chute des températures va s'opérer pour le week-end de Pâques avec le basculement du flux au secteur nord-est. Malgré cette baisse, les températures retrouveront un niveau de saison ce week-end en France.

Si cette baisse ne sera pas sans doute la bienvenue, une nouvelle baisse - beaucoup plus importante - devrait se mettre en place la semaine prochaine. Une invasion d'air froid est en effet attendue sur le pays avec des températures qui repasseront très nettement en-dessous des normales de saison. Localement, les maximales attendues pourront se situer 5 à 8 degrés sous les valeurs de saison à l'horizon du milieu de semaine prochaine. La neige pourrait même faire son retour sur l'ensemble des reliefs !

De nombreux records de chaleur !

Preuve que les températures ont été anormalement élevées durant la journée d'hier, l'indicateur national thermique a atteint 23.6°C, battant les 23.2°C du 30 mars 2017. En conclusion, jamais une journée de fin mars n'avait été aussi douce à l'échelle nationale depuis le début des relevés météorologiques. Étant donné que les températures pourraient encore gagner quelques dixièmes de degrés ce mercredi, il n'est impossible que ce record soit amélioré en fin de journée.

Il n'avait jamais fait aussi chaud à Lille à la fin mars depuis plus de 50 ans !

En attendant les nouveaux records du jour, de nombreux records ont été enregistrés durant la journée d'hier. Dans le nord-ouest, la ville de Ploumanac'h a enregistré une maximale exceptionnelle de 25°C, battant les 23.6°C du 17 mars 1990. Nantes a enregistré pour sa part une maximale de 24.2°C, battant les 23.8°C du 20 mars 2005.

Dans le nord du pays, d'autres records ont également été pulvérisés. Lille a par exemple enregistré une température de 24 degrés, battant les 22.7°C du 29 mars 1968. Il n'avait donc pas fait aussi chaud à Lille à la fin mars depuis plus de 50 ans !

En Île-de-France, la température a dépassé hier après-midi les 25 degrés dans la capitale. À Roissy, le mercure est monté à 24.8°C, battant les 23.5°C du 27 mars 1989.

Dans le sud-ouest, la barre des 25 degrés (seuil de chaleur) a largement été dépassée avec 27°C à Tulle, 27.1°C à Brive ou au Cap-Ferret en Gironde.

Encore chaud avant une chute des températures !

Ces journées de mercredi et de jeudi s'annoncent une nouvelle fois très chaudes et très ensoleillées. Les températures pourront dépasser les 25 degrés au nord comme au sud. Dans ce contexte, d'autres records de chaleur pourront être battus ou améliorés.

Une première vraie baisse des températures devrait s'amorcer à partir de vendredi avec le basculement du flux au secteur nord-est. Les températures perdront le plus souvent 5 à 8 degrés (notamment sur le nord du pays) en l'espace de 24 heures.

Ce week-end, les températures devraient encore un peu baisser pour retrouver au final un niveau conforme aux normales de saison. Quelques averses, parfois orageuses, sont attendues tout au long du week-end sur les régions de la moitié sud. Au nord, le beau temps devrait persister malgré un ciel beaucoup plus nuageux le long de la Manche.

En début de semaine prochaine, les températures pourraient à nouveau chuter avec des températures pour le coup beaucoup plus hivernales. Les valeurs pourraient en effet se situer 5 à 8 degrés sous les normales de saison à l'horizon du milieu de semaine prochaine. Côté ciel, le temps sera beaucoup plus instable avec des averses, du grésil et de la neige en montagne. Après l'été, c'est l'hiver qui va faire son retour en force pour le début du mois d'avril !