A quand la fin de la canicule ?

Après une semaine de fortes chaleurs, les températures devraient commencer à baisser à partir de ce week-end même si la chaleur résistera encore dans le sud-est où les 40°C pourraient être encore atteints.

Virginie Hilssone Virginie Hilssone 28 Juin 2019 - 03:00 UTC
Les températures devraient commencer à baisser à partir de lundi prochain dans le sud.
Les températures devraient commencer à baisser à partir de lundi prochain dans le sud.

Depuis ce lundi, la France subit une canicule exceptionnelle de par son intensité en cette période de l’année. Pour la première fois de son histoire, une vigilance rouge pour fortes chaleurs a été émise en France et concerne 4 départements : l'Hérault, les Bouches-du-Rhône, le Gard et le Vaucluse. On attend dans cette zone jusqu'à 45°C ce vendredi, alors que le record tous mois confondus en France est de 44,1°C, un record absolu national de chaleur pourrait donc tomber ce jour.

76 autres départements restent placés en vigilance orange avec des températures qui ont affiché mercredi 40.9°C à Clermont-Ferrand qui a d’ailleurs battu son record absolu de chaleur (battant les 40.7°C du 31.07.1983) tout comme La Rochelle ce jeudi avec 40,5°C relevés. Les nuits sont aussi difficiles car tropicales avec de nombreux records nocturnes qui ont aussi été battus aussi bien mensuels qu’absolus depuis le début de semaine. En cause une dépression située sur le proche atlantique qui fait du sur place et fait office de pompe à chaleur, véhiculant un air brûlant venu du Sahara. Mais celle-ci devrait ensuite s'échapper progressivement vers les Iles Britanniques et le mercure devrait progressivement baisser à partir du week-end, même si la chaleur résistera encore dans certaines régions.

Il pourrait faire encore jusqu'à 36-37°C à Paris ce samedi.
Il pourrait faire encore jusqu'à 36-37°C à Paris ce samedi.

Samedi : encore très chaud au nord

Ce samedi, comme la veille, c’est dans l’ouest qu’on retrouvera un ciel plus menaçant, même si le temps restera sec pour autant alors que des orages pourront éclater sur les reliefs du sud en courant d'après-midi. Ailleurs, toujours grâce à l’anticyclone le soleil restera bien présent et la chaleur reculera vers l’est, tout en gagnant le nord du pays, « poussée » par le flux d’ouest qui s’installe progressivement par l’Atlantique.

La canicule fera de la résistance sur les deux tiers est du pays car après une matinée encore majoritairement chaude sur la majeur partie des régions à l’exception des côtes atlantiques, nous retrouverons des valeurs dans l’après-midi supérieures à 35°c sur un axe allant du Massif Central et ses abords jusqu’au Nord et l'Est, en passant par le Centre, la Bourgogne, l’île de France où les températures pourraient afficher entre 35 à 40°C. Plus au nord sur la Picardie, La Champagne, on attend encore entre 32 à 37°C. Le mercure pourrait encore monter jusqu'à 36°C à Paris et Reims, 33°C à Lille. Des valeurs supérieures à 40°C voir localement 42°C sont encore attendues entre le sud-est.

Dimanche et la semaine prochaine

L’épisode de canicule devrait commencer à prendre fin durant cette journée dominicale par le nord-ouest. Le thermomètre devrait tomber sous les seuils de canicule sur les régions au nord d’une ligne Bordeaux-Paris avec des températures entre 25 à 30°C mais comme les pressions resteront élevées, l'ambiance restera estivale. A l'Est, les températures pourraient encore monter jusqu'à 37°C. Plus au sud, il continuera de faire chaud dimanche, et probablement lundi sur les régions du sud-est où des pointes à 40°C sont encore possibles. La canicule devrait prendre fin mardi sur ces régions et cette transition devrait se faire en douceur, sans réelle dégradation orageuse, en dehors des reliefs.

Publicité