Tempête Amélie : des vents jusqu'à 163 km/h en Aquitaine

Comme prévu, la tempête Amélie a balayé l'ouest du pays dans la nuit de samedi à dimanche et dimanche matin avec des vents atteignant 110 km/h dans les terres et plus de 160 km/h sur le littoral aquitain.

Guillaume Woznica Guillaume Woznica 03 Nov 2019 - 11:17 UTC

La dépression très creuse, baptisée Amélie par les services météo français, a abordé la Bretagne en deuxième partie de nuit de samedi à dimanche, générant alors des vents tempétueux dans sa partie sud. Les plus fortes rafales ont été observées en milieu de nuit dans le golfe du Morbihan, à Belle-Île-en-Mer, avec une pointe à 146 km/h. Il s'agit d'un record pour un mois de novembre, battant le précédent de 137 km/h établi le 19 novembre 1996. Quelques heures après, c'est sur le littoral de la Vendée jusqu'à la côte basque que les vents les plus violents ont été enregistrés avec une rafale maximale de 163 km/h à 5h54 au Cap Ferret, à l'entrée du bassin d'Arcachon (Gironde). Il s'agit là-aussi d'un record pour un mois de novembre, c'est même l'une des plus fortes rafales de vent mesurées en novembre au cours de ces 40 dernières années.

D'autres records ont été battus, comme à Messanges (Landes) avec une rafale à 148 km/h, sur l'île de Ré (Charente-Maritime) avec une pointe à 142 km/h ou encore Bordeaux (Gironde) où le vent a soufflé à plus de 120 km/h pendant près de deux heures. Sur le littoral, une surcote et de grosses vagues ont provoqué quelques inondations. À la suite de ce passage tempétueux, si aucun blessé n'était à signaler, les dégâts étaient en revanche importants avec, principalement, de nombreuses chutes d'arbres et des toitures endommagées. À la mi-journée, environ 140 000 foyers étaient privés d'électricité en Nouvelle-Aquitaine, Pays-de-la-Loire, Occitanie et Auvergne.

Par ailleurs, toujours en liaison avec la dépression Amélie, des orages sont remontés de Méditerranée dans la nuit et ont provoqué des inondations sur une partie des Bouches-du-Rhône et de la Côte d'Azur. Les secteurs de Marignane, de Martigues et de Nice ont été particulièrement touchés. Localement, il est tombé l'équivalent d'un moins de pluie en moins de 2h.

Publicité