tameteo.com

Jet stream en Europe : la météo devient complètement folle

Comment se fait-il que nous soyons passés ces dernières heures en Europe de fortes chutes de neige à des situations anormalement chaudes ? Derrière cette situation météorologique particulière, l'ondulation marquée du jet stream de ces derniers jours. Voici ce qui s'est passé.

neige
La neige est tombée en abondance ces dernières heures sur les montagnes de l'Italie. Les Apennins méridionaux ont également été blanchis.

En cette fin novembre en Europe, nous avons assisté à un temps complètement "fou". Alors que l'Espagne a été touchée par de fortes chutes de neige, qui ont laissé jusqu'à un mètre de neige sur les montagnes cantabriques et les Pyrénées et un demi-mètre de neige à basse altitude dans des régions comme la Navarre, la situation inverse a été observée en Méditerranée orientale. En Grèce, aux portes de l'hiver, des maximales de 30°C à l'aube ont été enregistrées (le moment où la température la plus basse est enregistrée normalement) ! Et encore, alors que l'Italie, la Sardaigne et la Corse étaient blanchies par la neige même en-dessous de 1000 mètres d'altitude, au Groenland, des températures anormalement élevées supérieures à 10°C ont été enregistrées.

Quelle est la cause de cette grande variabilité des situations météorologiques en Europe, et aussi à plus grande échelle ?

Que s'est-il passé ces derniers jours en Europe ?

La clé de tout cela se trouve dans la forte oscillation du Jet Stream, le Jet Current (qui à cette période de l'année, sous nos latitudes, s'appelle le Polar Jet). Ces derniers jours, comme vous pouvez le deviner d'après l'animation que nous publions ci-dessous, cet énorme flux d'air soufflant dans la haute troposphère montrait un méandre très prononcé.

Lorsque l'oscillation du jet stream ondule ainsi en automne et en hiver, tombant en latitude, elle fait glisser les masses d'air froid de l'Arctique au cœur du vieux continent, ouvrant les portes aux vagues de froid. Cela affecte la météo à l'échelle continentale, et explique pourquoi nous avons été témoins d'une météo aussi variable en Europe, avec des situations de neige, de pluie et de chaleur anormale selon les régions.

Dans l'animation ci-dessus vous pouvez voir la tendance des vents à 300 hPa, donc à environ 9000 mètres d'altitude. Les courants-jets se déplacent sur environ 10 à 11 km de hauteur, mais affectent ce qui se passe à des altitudes plus basses.

Espagne, les rivières débordent après la neige

Ce qui se passe actuellement en Espagne montre bien les effets de cette ondulation marquée du Jet Stream. Après les chutes de neige, les températures sur la péninsule ibérique ont augmenté rapidement, entraînant une fonte rapide de la couverture neigeuse en Cantabrie et au Pays basque. Il y a eu plusieurs inondations de cours d'eau. L'oscillation du méandre s'est en effet déplacée vers l'est, vers l'Italie puis vers l'Europe de l'Est.

ecmwf-modello
Il modello ECMWF con la previsione di anomalia di temperatura in Europa nella giornata di domenica 28 novembre: più freddo della media nell'Europa centro-occidentale, più caldo ad est.

La situation dans d'autres régions d'Europe

Dans d'autres régions d'Europe, ce temps « fou » s'est fait sentir d'une manière différente. En Turquie, une tempête très violente a fait 4 morts et de nombreux blessés dans la région d'Istanbul. Ces derniers jours, la tempête Arwen a causé des dégâts au Royaume-Uni.

De nouvelles ondulations arrivent en décembre

Et dans les prochains jours ? Comme on peut le voir dans les modèles météorologiques, de nouvelles ondulations marquées du jet polaire sont prédites, que nous suivrons dans nos prochains articles de prévision.