Impressionnant arcus à Buenos Aires

Au cœur de l'été en Argentine, un impressionnant arcus a été filmé dans la région de Buenos Aires ce mercredi matin. L'orage qui s'en est suivi n'a pas eu de conséquences notables. Explications.

Guillaume Woznica Guillaume Woznica 10 Janv 2019 - 14:35 UTC

Il est des nuages dont leur couleur, leur forme ou leur taille impressionnent et l'arcus en fait partie. Se formant au contact de l'air chaud ambiant et d'une masse d'air froid se propageant de l'altitude vers le sol, ce nuage en forme de rouleau horizontal se présente comme un arc à la fois sombre et menaçant. Il se situe généralement à l'avant d'un cumulonimbus et est annonciateur de l'arrivée imminente d'un orage.

La capitale de l'Argentine a donc été le théâtre du passage d'une cellule orageuse, appelée également « ligne de grains » ce mercredi matin, peu avant 7h. Le ciel s'est rapidement noirci par l'ouest avec l'avancée de l'arcus tandis qu'il prenait des teintes jaunes ou orangées vers l'est avec le lever du jour. Les conséquences de l'orage sont toutefois restées limitées avec seulement quelques gouttes de pluie à son passage, des rafales de vent de l'ordre de 40 à 50 km/h en ville et jusqu'à 80 km/h dans le sud du Grand Buenos Aires tandis que les températures ont perdu entre 3 et 5°C en quelques minutes.

Traditionnellement le mois le plus chaud de l'année, les orages sont fréquents en janvier avec en moyenne 8 jours de pluie sur 31 pour la capitale. Néanmoins, les cumuls de précipitations restent modérés avec moins de 80 mm sur le mois en raison de cellules orageuses s'accompagnant le plus souvent d'averses de courte durée et passant rapidement.

Publicité