tameteo.com

Dingue ! L'éruption des Tonga a déclenché un tsunami colossal de 90 mètres

Selon une nouvelle étude internationale, le tsunami dévastateur déclenché par la forte explosion du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'apai a atteint une hauteur de plus de 90 mètres dans les environs immédiats.

Tsunami géant
Selon une nouvelle étude, le tsunami produit par l'éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'apai a atteint 90 mètres.

L'éruption extrêmement violente du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'apai le 15 janvier a été décrite par les scientifiques comme l'une des plus violentes explosions jamais enregistrées sur la planète. L'événement a déclenché un tsunami mondial et généré un bang sonique avec une "onde de pression" qui a fait deux fois le tour du globe.

À la suite de cet événement catastrophique, qui a heureusement fait peu de victimes puisqu'il a touché un coin du monde presque inhabité, les études se sont multipliées pour comprendre ce qui s'est réellement passé.

L'un des plus puissants tsunamis jamais observés

Une nouvelle étude menée ces derniers mois par une équipe de chercheurs internationaux a réussi à estimer la hauteur du tsunami qui a déclenché la violente éruption volcanique du 15 janvier à Tonga. Il semble que la vague du tsunami à proximité du volcan ait atteint... 90 mètres ! 90 mètres !

De toute évidence, un tel mur d'eau géant a tout balayé sur son passage. Il s'agirait de l'un des tsunamis les plus puissants jamais observés sur Terre, du moins à une époque récente.

Comment a-t-il été possible de calculer la hauteur de cette grande vague ?

Ce chiffre a été calculé à partir d'une série de simulations informatiques dérivées de l'analyse d'une grande quantité de données sur la variation du niveau de la mer, enregistrée par des marégraphes dispersés dans l'océan Pacifique, et sur l'onde de pression générée par l'onde de choc de la violente explosion qui a déclenché l'éruption.

Il était très différent des autres tsunamis détectés par des séismes ou des éruptions plus modestes : il a été détecté dans toutes les mers et tous les océans de la planète.

Toutefois, le tsunami généré par la violente éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'Apai, avertissent les chercheurs eux-mêmes, était très différent des tsunamis que nous avons généralement enregistrés lors de forts séismes ou d'éruptions volcaniques plus modestes au cours des dernières décennies.

vague géante Tonga
Le tsunami généré par la grande éruption des Tonga a été enregistré par les instruments situés aux antipodes.

En fait, nous parlons d'un des très rares tsunamis qui a touché tous les océans et les grandes mers de notre planète, à tel point qu'il a même été détecté par les marégraphes de la Méditerranée, presque aux antipodes de l'éruption.

Caractéristiques de ce "tsunami mondial"

Un tsunami de cette ampleur et de cette chronologie ne peut s'expliquer que par une série de raz-de-marée générés par l'impressionnante onde de choc qui s'est propagée dans l'atmosphère à une vitesse de 312 à 343 mètres par seconde.

En effet, la propagation de cette onde de choc dans l'atmosphère a provoqué un changement soudain et important de la pression atmosphérique, générant un tsunami qui s'est répandu sur les océans et les mers de la planète, avec des hauteurs très faibles et peu problématiques, mais détectables par les instruments.

Cependant, à proximité du volcan, le changement de pression combiné à l'éruption elle-même a provoqué un déplacement soudain d'eau qui a formé un tsunami de 90 mètres de hauteur initiale, neuf fois plus important que celui formé par le terrible séisme qui a frappé le Japon en 2011.

Pourquoi les dégâts étaient-ils si limités ?

Heureusement, les îles habitées les plus proches du volcan se trouvent à plus de 70 km. Là, les vagues du tsunami ont atteint une hauteur de seulement (pour ainsi dire) 1,23 mètre, causant d'importants dégâts et faisant quelques victimes. Dans le Pacifique, le tsunami généré par l'éruption a fait jusqu'à cinq morts et plus de 90 millions de dollars de dégâts.

Heureusement, les îles habitées les plus proches du volcan se trouvent à plus de 70 kilomètres de là, bien qu'il y ait eu des morts et des dégâts matériels importants.

Avant les Tonga, le seul tsunami que nous connaissions, généré à la fois par l'éruption elle-même et par son onde de choc, était la violente éruption du volcan Krakatoa en 1883.