Crue de la Seine à Paris : doit-on redouter des inondations ?

Après les crues de 2016 et de 2018, le niveau de la Seine à Paris a augmenté ces derniers jours pour atteindre les 3 mètres 15 le 29 décembre dernier. Le niveau va-t-il continuer d'augmenter ? Doit-on craindre des inondations ? Les éléments de réponse.


Niveau Seine
Le niveau de la Seine a atteint les 3 mètres 15 le 29 décembre dernier.

Le niveau de la Seine fait de nouveau parler de lui depuis quelques jours après les fortes précipitations de ces dernières semaines. Le niveau du fleuve a atteint dans Paris à la station d'Austerlitz les 3 mètres 15 le 29 décembre dernier, loin de la crue du 29 janvier 2019 où le fleuve avait atteint un niveau de 5 mètres 88. Deux ans plus tôt, le 3 juin 2016, le niveau de la Seine à Paris avait dépassé la barre des 6 mètres avec une cote de 6 mètres 10. Les conséquences dans la capitale avaient alors été nombreuses avec notamment la fermeture des voies sur berge et l'interruption du RER C dans le centre de la capitale.

Vers une poursuite de la hausse ?

Si le niveau de la Seine a atteint dans Paris à la station d'Austerlitz les 3 mètres 15 le 29 décembre dernier, le niveau est désormais orienté à la baisse. En début d'après-midi du 30 décembre, le niveau se situait à 2 mètres 82. Le niveau a désormais tendance à se stabiliser ou a très légèrement augmenté avec une cote de 2 mètres 86 le 30 décembre à 20 heures. Selon les projections de Vigicrues, la décrue devrait se poursuivre ces prochains jours avec un niveau estimé en début d'année entre 2 mètres et 2 mètres 60.

Si cette crue de la Seine est habituelle à cette période de l'année, les premières conséquences ont été observées en Île-de-France. Conséquence de la vigilance jaune de Vigicrues, les autorités ont notamment décidé la fermeture temporaire de la Voie Georges Pompidou et du tunnel des Tuileries. En région, et notamment dans le département des Yvelines, certaines communes ont décidé la fermeture de certaines promenades en bord de Seine en raison de la montée des eaux.

Le spectre de 1910

À chaque nouvelle crue de la Seine, la crue centennale de 1910 refait surface. En 1910, la cote de la Seine à Paris avait atteint les 8 mètres 62. Avec une telle montée des eaux dans la capitale, près de 20 000 immeubles avaient été inondés dans Paris. Cette crue avait causé des dégâts très importants d'un montant de 400 millions de francs-or, l'équivalent d'1,6 milliard d'euros aujourd'hui.

En 1910, la crue de la Seine avait duré 10 jours et la décrue 35 jours. Aujourd'hui, l'OCDE précise que si la région parisienne connaissait une crue centennale comme celle de 1910, cette dernière engendrerait des dommages directs de 30 milliards d'euros. Aussi, dans le cadre d'une crue comparable à celle de 1910, il y aurait 800 000 personnes les pieds dans l'eau. Près de 5 millions de franciliens seraient touchés de près ou de loin par la crue.