Tendance à un mois : que nous réserve la fin de l'hiver ?

Après un mois de janvier doux et humide, ce dernier mois de l'hiver météorologique ne devrait pas voir de véritable changement de temps avec des températures toujours supérieures aux normales de saison.

Conséquence de la douceur, l'enneigement restera déficitaire à basse et moyenne altitude alors que les vacances d'hiver débutent vendredi.
Conséquence de la douceur, l'enneigement restera déficitaire à basse et moyenne altitude alors que les vacances d'hiver débutent vendredi.

Après le bimestre décembre-janvier le 2ème plus doux en France depuis le début des relevés météo dans les années 1900, ce mois de février ne devrait vraisemblablement pas renverser la vapeur. Ainsi, cet hiver météorologique (du 1er décembre au 29 février) se dirige tout droit vers l'une des trois marches du podium des hivers les plus doux. Avec un courant régulièrement orienté à l'ouest ou au sud-ouest, les températures resteront situées le plus souvent au-dessus des normales de saison, après l'épisode de douceur exceptionnel qui a concerné une large moitié sud durant les premiers jours du mois. Avec lui, les périodes de temps sec et de temps humide alterneront avec tout de même davantage de pluie que de soleil, notamment jusqu'en milieu de mois. Ainsi, dans certaines régions, les niveaux des cours d'eau devra être surveillé de près.

Une météo maussade en 1ère quinzaine

Cette semaine du 3 au 9 février s'illustre par un véritable yo-yo des températures. Après les records de douceur battus lundi et les presque 28°C relevés au Pays Basque, les valeurs ont fortement chuté pour se rapprocher des normales saisonnières. Quelques gelées matinales sont ainsi attendues dans les campagnes en milieu de semaine avant une nouvelle hausse du mercure prévue dès vendredi. Il se situera alors à nouveau au-dessus des valeurs de février avec une moyenne de 11 à 12°C l'après-midi au nord et de 13 à 14°C dans la moitié sud. La 2ème partie de semaine retrouvera également un temps sec grâce à l'anticyclone avec un ciel souvent lumineux après dissipation de la grisaille du lever du jour. Il faudra profiter de ces quelques jours de calme avant le retour des perturbations pluvieuses et venteuses pour le week-end.

Pas de véritable changement à attendre pour la semaine du 10 au 16 février avec la succession de fronts pluvieux qui se poursuivra. Avec l'orientation du vent au nord-ouest à partir de mardi prochain, la neige fera son retour à moyenne altitude sur tous les massifs. Seul le pourtour méditerranéen devrait être épargné par le flux océanique. Au cours de cette période, la présence d'un puissant courant jet en altitude à proximité du pays pourrait provoquer des coups de vent voire des tempêtes s'il entre en interaction avec les dépressions atlantiques. Côté températures, la douceur sera généralisée avec des valeurs positives dès le lever du jour et des maximales dépassant souvent la barre des 10°C, avec des pointes à 17 ou 18°C dans les régions méridionales.

Une 2ème quinzaine aux couleurs du printemps ?

Alors que les élèves de deux des trois zones seront en vacances, la semaine du 17 au 23 février devrait connaître un léger changement de situation météo. Selon les derniers scénarios, l'anticyclone regonflera et se positionnera des Açores jusqu'à l'Europe centrale. Ainsi, un flux de secteur sud à sud-ouest concernera le pays, apportant à nouveau beaucoup de douceur. Elle sera surtout d'actualité l'après-midi car en l'absence de couverture nuageuse au cours de la nuit, les minimales s'abaisseront parfois en dessous du 0°C. D'un point de vue de la couleur du ciel, le soleil prendra très facilement l'avantage de l'Atlantique aux régions méditerranéennes tandis que la dissipation de la grisaille sera plus aléatoire en direction du nord et du nord-est. Au cours de cette semaine, l'anomalie de température se situera entre +1 et +3°C tandis que les précipitations seront déficitaires sur l'ensemble du territoire.

Dans la continuité de cette semaine anticyclonique, les hautes devraient également se maintenir pour clôturer le mois, du 24 février jusqu'au 1er mars. Peu ou pas de pluie à attendre durant cette période, les perturbations atlantiques circulant bien plus au nord, de l'Islande jusqu'à la Scandinavie. Là aussi, les températures se maintiendront au-dessus des normales avec une douceur de début de printemps l'après-midi alors que les minimales seront proches des valeurs de saison avec quelques gelées possibles dans les campagnes. Sur l'ensemble du mois, le mercure sera en moyenne situé autour de 1°C au-dessus de la norme.