tameteo.com

Pluies et orages dans le sud-est : attention au risque d’inondations !

Alors que nous vivons une sécheresse historique depuis plusieurs semaines, des précipitations parfois intenses et en grande quantité sont attendues. Des inondations pourraient ainsi se produire localement, notamment dans le sud-est.

Mer agitée, violents orages, risque d'inondations : la météo s'annonce agitée ces prochaines heures dans le sud-est !
Mer agitée, violents orages, risque d'inondations : la météo s'annonce agitée ces prochaines heures dans le sud-est !

D’un extrême à l’autre ! Alors que de nombreux cours d’eau sont à sec, qu’aucun département n’est épargné par des restrictions d’usage de l’eau et que l’indice d’humidité des sols est à un niveau historiquement bas depuis un mois, les précipitations ont fait leur retour dans de nombreuses régions depuis dimanche. Toutefois, un problème se pose : les précipitations qui les accompagnent sont localement intenses et peuvent provoquer quelques inondations locales. Au cours des prochaines heures, c’est la situation dans le sud-est qui devra être surveillée de près avec un risque de crues qui s’annonce particulièrement important.

Jusqu’à 150 mm possibles localement

Avec l’avancée de l’air océanique depuis l’Atlantique en direction de l’est, un nouveau conflit de masses d’air est ainsi attendu à partir de mardi après-midi. Conséquence, des orages se formeront sur l’Occitanie, s’accompagnant localement de phénomènes violents tels que des pluies intenses, de puissantes rafales de vent ou encore de chutes de grêle. En soirée et durant la nuit de mardi à mercredi, ces cellules orageuses se déplaceront lentement en direction du Languedoc. Sous l’effet de vents convergents dans le golfe du Lion, les orages pourraient prendre un caractère stationnaire dans la nuit mais aussi durant la journée de mercredi.

Dans le secteur des Cévennes, les quantités de pluies pourraient s'approcher des 150 mm en peu de temps, laissant craindre des inondations.
Dans le secteur des Cévennes, les quantités de pluies pourraient s'approcher des 150 mm en peu de temps, laissant craindre des inondations.

Les départements de l’Hérault et du Gard ainsi que l’ouest des Bouches-du-Rhône seront probablement les secteurs les plus touchés avec un risque important de voir tomber jusqu’à 100 voire 150 mm de pluie en peu de temps. Ainsi, des villes comme Nîmes ou Montpellier pourraient recevoir davantage de pluie en quelques heures à peine que durant les 4 ou 5 derniers mois ! Les cumuls seront également importants sur le sud du Tarn et de l’Ardèche, voire même sur le Vaucluse.

D’importants ruissellements attendus

S’il ne s’agit pas à proprement dit d’un épisode cévenol, le risque d’inondations s’annonce néanmoins important. En effet, après la longue période de sécheresse qui touche tout le pays depuis le printemps dernier, les sols sont extrêmement secs, si bien que la pluie aura du mal à les pénétrer. Et ce sera d’autant plus le cas parce que les intensités seront marquées, provoquant ainsi des phénomènes de ruissellements. Des inondations ou des crues éclair seront également possibles sous les cellules stationnaires.

C’est pourquoi la plus grande prudence est recommandée dans ces départements méditerranéens où l’affluence touristique est encore importante en cette mi-août. Il faut être d'autant plus prudent que la mer sera agitée dans le golfe du Lion avec des vagues de près de 2 mètres attendues ces prochaines heures. Le Gard, l’Hérault, l'Aveyron, le Tarn et l'Aude ont ainsi été placés en vigilance orange aux orages. L’alerte débutera ce mardi en milieu d'après-midi et devrait être maintenue jusqu’à mercredi matin au moins.